Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Yesterday
  2. Maghok l’exilé Les filles et fils de la pluie. Shehad était un marchand puissant de la tribu des maghansù. Une tribu originaire de l'Est de Shem vénérant Ishtar, Anu, Ptéor et Astoreth. Leur particularité était d'avoir un dialecte interne à la tribu et ceci depuis des temps anciens, certains parlent de bien avant l'époque de l'atlantide. Formé d'une bonne centaine de membres, les maghansù, fils de la pluie, voyageaient continuellement et étaient assez cultivés. L'art du commerce nécessitait la compréhension des mathématiques et de l'écriture. Shehad était né une nuit de forte pluie, présage de la naissance d'un noble, ce qui l'avait mené à devoir devenir l'un des trois chefs de la tribu. Son nom signifiait don du désert, et il se maria avec bandishinhanshe, la perle du désert. Leur unique enfant, né par temps ensoleillé, s'appela fils du ciel, Maghok. Ce jeune enfant était la fierté de ses parents, sa curiosité était sans limite, il ferait un héritier digne de son père. Ses passions étaient variées : le commerce, les mathématiques, l'écriture, la poésie, l'équitation, le tir à l'arc. La joie de l'enfant remplissait de fierté ses parents et sa tribu. Le désespoir. C'est hélas une nuit où les maghansù avaient levé un camp avant de traverser la Stygie qu'ils furent attaqués par un groupe nombreux d'esclavagistes stygiens. Le bilan fut catastrophique. Il ne resta qu'une poignée de jeunes agés de dix à quinze ans, dont Maghok, qui furent ligotés puis séparés. C'est à ce moment précis que Maghok allait débuter son premier long exil. La première période fut celle des galères stygiennes. Sa force se développa au même rythme que son caractère fut maté. Après deux longues années, son bateau fut attaqué au large des côtes pictes. C'est ainsi que commença la deuxième période de son périple, esclave d'une sorte de shaman vénérant un dieu à tête de panthère, il fut utilisé comme serviteur du prophète. C'est en Cimmérie que la troisième période de son périple débuta. Le shaman picte avait trop voyagé pour semer sa parole étrange. Il s'était bien trop rapproché des fiers cimmériens. Il termina sa vie sa tête bien éloignée du reste de son corps, le regard de son bourreau presque moqueur criait au nom de de son peuple vengeance pour les cimmériens tombés sous les mains des sauvages pictes. Maghok ne fut pas exécuté, au contraire, il fut plutôt bien traité pour un sous-homme. Il fut utilisé comme aide à l'artisanat, aidant le forgeron principalement, mais aussi à bâtir lorsque le besoin s'en ressentait. Cette période fut assez longue et Maghok peu à peu retrouvait sa personnalité. Il n'était plus sans personnalité. Il voyait les cimmériens partir en guerre, forgeait des armes, bâtissait des maisons. Le souvenir de son ancienne tribu et de la liberté de Shem peu à peu fit son chemin dans son esprit. Un long chemin mental qui dura plus de sept années avant qu'il décide de s'échapper vers le Sud, vers l'Aquilonie, la terre du roi Conan. C'est en Aquilonie qu'il passa sa quatrième période d'exil, vivant de vol à la tir et de cambriolage. Toujours solitaire, il vivait enfin libre et y passa quelques années toujours attiré par le sud vers sa Shem natale. C’est ici qu’il découvrit Mitra, qu’il apprit peu à peu à vénérer, remplaçant Ishtar et Crom. Il vivait principalement de larons, de cambriolages. La fin de l’exil La fin de son exil fut le jour où il demanda à un chef de troupeau des nouvelles du roi. S'attendant à entendre parler du célèbre cimmérien, il entendit parler du roi Akhirom. Il était en terre shemite, et ne s'en était même pas encore aperçu. Sa vie changea de tournure. Il continua tout d'abord à voler puis se remit à un peu de commerce, se vendit comme mercenaire et embrassa des causes justes. Dans sa tête, Mitra et Ishtar prenaient une place de plus en plus importantes. Le nouvel exil, la vallée du Styx. Un soir, il n'avait plus assez de quoi se payer une chambre à l'auberge du coin, il cogna un homme dans une ruelle afin de lui prendre ce dont il avait besoin, rien de plus. Il se dirigea à l'auberge et bu plus que de raison. Lorsqu'il déssoûla, il était sans armes, aux mains des autorités de la ville. Chefs d'accusations : débauche, chant de ballades paillardes, vol à la tir... Il sentait que la clémence légendaire du coin allait le mener tout droit vers un des au-delà des différentes religions, mais non... Il fut vendu à une secte, probablement stygienne aux vues de leurs différents objets du dieu Set et leurs habits si typiques. Il se réveilla enfin, le soleil cognant sur son visage, attaché à une croix. Il s’évanouit, à son réveil, plus de croix, un désert, une gourde, un papier et en face de lui la terre de son nouvel exil... Résumé 0 - 15 ans : Maghok, fils du ciel, fait parti des Maghansù, les fils de lapluie, une tribu commerçante vénérant Ishtar, Anu, Ptéor et Astoreth. Il apprend les mathématiques, la lecture et l’écriture, l’équitation, le commerce et le tir à l’arc. 15 - 17 ans : sa tribu est détruite par des esclavagistes stygiens, il est emmené comme esclave dans les galères. Son mental est brisé mais son endurance se forge peu à peu. 17 - 19 ans : esclave d’un shaman picte. 19 - 26 ans : serviteur forgeron chez les cimmériens. Il apprend l’art de la forge et aide un peu en maçonnerie. 26 - 31 ans : errance en Aquilonie, vit de vols. Il apprend alors la religion de Mitra. 31 - 33 ans : enfin de retour en Shem, il embrasse des causes plus justes. Il fait du commerce et réapprend à vénérer Ishtar, sans oublier son allié Hyborien, Mitra. 33 ans : après un vol et une soirée de débauche, il est banni de Shem, et se retrouve dans la vallée du Styx. Mentalité Afin de comprendre la mentalité de Maghok, il faut comprendre trois éléments de sa vie. L’enfance, sa joie, son idéal : son enfance reflète pour lui un souvenir lointain de ce qu’est la vrai vie. La liberté, le voyage, la connaissance et sa foi retrouvée envers les dieux de Shem, principalement Ishtar, Ptéor et Astoreth. Il aspire encore et toujours à essayer de trouver des gens bons, capables de lui fournir un semblant de société qui le ramènerait dans son enfance innocente. L’errance, l’esclavage : tout débute par des esclavagistes stygiens. Sa haine envers Set et la Stygie est difficile à contenir. Hélas, passer près de dix années à servir a cassé une partie de son mental. En pleine discussion il peut se retrouver hébété, le regard vide. Il peut donc parfois passer pour un idiot. Son tempérament se révèle dans trois cas différents : sa survie, il est capable de tout pour survivre, même bafouer ses croyances, même s’il dit le contraire et qu’il en est convaincu, il serait le premier à déserter de peur de mourir. Il peut aussi devenir très agressif s’il se sent acculé, ce qui le met dans des situations très dangereuses. Face à des religions qu’il juge de démoniaque tel que Set et Yog ainsi que face à des stygiens. Son ton monte, il devient alors le reflet de ses croyances religieuses et de son aspiration à l’égalité de toutes vies humaines. L’esclavage est pour lui le dernier point à ne pas aborder. Mitra, Ishtar : Ishtar est une déesse bienveillante, ses rituels se font dans des orgies emprunt de sensualités et d’érotisme reflétant la fertilité. Mitra quant à lui représente la justice, l’égalité. tous deux sont réputés comme les dieux alliés de Shem et Hyboria. Pour ne pas révéler sa croyance envers Ishtar, il préfère se présenter comme fidèle de Mitra uniquement, surtout dans la vallée du Styx, sachant que nombre de citoyens de Mitrapolis ont des difficultés avec la nudité et le contact affiché. A noter que dans sa vision, il est inadmissible de voir de la pauvreté, il partage donc volontier et pardonne aux pauvres. Il se pardonne d’ailleurs facilement le vol et le mercenariat tant que celui-ci ne touche pas à des personnes dans le besoin. Physique Légèrement plus petit que la moyenne des hommes, il compense par une forte carrure. Il n’est pas très fort mais endurant (cela se traduit par vitalité et encombrement principalement, avec un peu en cran). Son visage est marqué et contrairement à nombre de shemites, il a le visage bronzé par le soleil. Compétences Lecture/écriture (Bon) Mathématique (Bon) Commerce (Bon) Equitation (Bon) Tir à l’arc (Moyen) Maniement des armes(Moyen) Forge (Expert) Maçonnerie (Novice) Charpenterie (Novice) Religion (Bon) : Mitra, Ishtar, Ptéor, Astoreth. Religion (Novice) : Derketo, Crom, Anu, Jhebbal Sag.
  3. Bienvenue Mordam,

    Bienvenue sur le Forum communautaire Conan Exiles France, n'hésitez pas à relier votre compte steam sur votre profil forum (View Member) et de venir vous présenter dans la catégorie attitrée, ainsi que de rejoindre le discord officiel.

     

    %board name%.

  4. La dernière semaine
  5. rp la trilogie des ombres

    Acte VI -Les abysses d'Achéron- La lueur de la bougie éclaire les pages abîmées d'un vieux journal d'un exilé... Les mots d'encre noire s’enchaînent et défilent au file des pages sur la vie d'un homme malchanceux,ses aventures, sa difficulté à survivre, puis quelques mots griffonnés à la hâte attirent mon attention...Oracle Noir et Achéron...gisant à coté d'un trait et quelque gouttes de sang séché sur le dernier paragraphe, ne laissant place qu'à des pages vierges... Je jette le journal sur la table puis sort à l'air libre. Mes bras se posent de part et d'autre du balcon, fixant l'entrée du couloir béant de l'Oracle Noir, l'origine de ces pouvoirs doit venir de la, c'est la seul chose logique qui pourrait expliquer le choc ténébreux que subissent nos potentielles recrues, certaines n'y survivent pas, d'autres ne sortent jamais de son antre. Prenant la route en disparaissant dans les ténèbres, je dois voir ma jeune Mitradite, elle seule peut me trouver des informations sur ce que je recherche... ..L’oiseau sombre scrute la nuit, guettant un sentier plus qu'habituel, m'observant d'un œil luisant de sang, m’enfoncer sur les steppes des terres de justice... J'enlace Kaylli d'un mouvent doux et furtif, laissant glisser une dague sur sa cuisse pour lui signaler ma présence, mon torse plaqué contre son dos, sentant la douce chaleur qui émane de son corps, elle repose sa tête contre moi, avant de me faire face, esquissant un sourire ravis. Le soleil levant glisse le long des parois d'ébènes des ruines, l'air est chargé de sang et d'une magie occulte. Nous avançons dans les ruines avalés partiellement par les sables, accablés par la chaleur, Darod, Kaylli et moi, tombons dans une embuscade, les morts ce relèvent comme un seul, nos assaillant nous attaque de toute part, d'un geste de ma part, Darod évacue de force la jeune femme pendant que j’échappe à nos poursuivants. Une fois à l’abri dans un vieux temple, nous explorons les lieux, les murs sombres sont gravés d'inscription anciennes qui ce découvrent à la lueur de nos torches. Rapidement, nous découvrons le corps inerte d'un chasseur de relique, décomposé. Kaylli laisse échappé un bref crie d'horreur quand je retourne le corps, le malheureux porte une ancienne statuette représentant le dieu Set, je me mur dans mes pensées un instant.. Si j'en crois les légendes, le dieu Serpent et l'empire d’Achéron sont étroitement liés dans l'histoire, certains disent que Set leur aurait dérobé une parti de ces pouvoirs avant la chute de l'empire, peut importe, cette statut de serpent aura son utilité en temps voulu, mais c'est autre chose que recherche... l'exploration du temple se poursuit, les ombres cèdent aux passage des torches, une entité d'apparence fantomatique apparaît à notre approche, déliant une éloge à qui voudrait bien l'entendre, comme si elle ne nous était pas adressée.. Je l'écoute attentivement, m’approchant et passant la mains à travers cette être du passé, un fluide de plasma semble accompagner mon mouvement, je m'attend à être attaqué, mais rien... le fantôme de l'ancien continu sont texte comme si rien n'était, nous parlant d’immortalité... C'est à ce moment précis, que Kaylli fuit à toute jambe vers l'entrée, Destiny la prend en chasse, me laissant seul avec l'entité. En quelque secondes, plusieurs tablettes s'illuminent, animées d'une magie ancienne, faisant ressortir d'une lueur bleutée les gravures murales. C'est ça, le savoir des anciens, la réponses aux questions que je me pose sur cette être de cauchemars qu'est L'Oracle Noire, Quatre reliques doivent être trouvées pour libérer les enclaves de ce savoir... Les échos du cri de ma belle Mitradite ce réverbère sur les parois du temple. Ma tête se retourne brusquement vers le point d'origine des cris, je traverse rapidement ce lieu de mort, pour découvrir un gigantesque dragon aux écailles rougeoyantes. Je lance immédiatement l'assaut au coté de mon apprenti, celui-ci préférant le contact avec la bête, dans le combat, Kaylli, prise de panique fuit, l'esprit embrumé par la peur. D'un ordre, nous nous replions, dévalant les dunes de sable, suivi de prêt par le dragon, Darod ce retourne et lance une jarre fumigène qui explose au contact de la tête de l'animal. Déséquilibré, la bête chancelle et s'écroule sur les ruines d’Achéron, nous en profitons pour rapidement nous mettre à distance de celle-ci, de nature territoriale, elle abandonne la poursuite dans un cri de rage et de défie à notre égard... Je m'approche vers Kaylli qui gît, endormie d’épuisement et de peur, au creux son lit, les couvertures de peaux lui offre une relative sécurité et laisse entrevoir son corps nu, ces courbes partiellement découvertes. J’enlève mon armure de cuir, mes brassard tombent dans une claquement au sol, pendant que je panse mes blessure des derniers combats, elle ce colle contre mon torse, me frappant maladroitement, l'esprit embrumé de questions et ses larmes coulant le long de son doux visage. ...c'est bien plus que tu ne peut imaginée... Seul ces quelques mots s'arrachent de ma bouche, peut m'importe l’immortalité, ce n'est pas ce que je recherche... Je l’enlace et la porte avec tendresse sur son lit de peaux, la posant avec soin, mon corps bascule doucement vers elle, comme ensorceler par sa beauté... Défais mon masque de cuir, libérant mon visage à son regard, ses délicate mains glissent le long de celui-ci, son contact apaise tous mes mots, je pose un baiser sur ces lèvres, et m'abandonne à elle dans l'étreinte de nos corps. Le temps s’arrête de nouveaux, plus rien ne compte, ni les dieux, ni les guerres, ni les blessures du passé tous sembles lointain à cette instant, nos corps se mélanges, nos sentiment s'emmêlent dans nos baiser, la danse de nos caresses, nous laissant seul témoins de nos sentiments, nos âmes se consumant l'une a l'autre en s'abandonnant au plaisir charnel … ...L’ombre du charognard observe la scène, d'un œil de sang toujours plus luisant, perçant les ténèbres, d'un battement d'aile puissant, l’oiseau noir s’envole vers la citadelle des ombres, disparaissant dans la nuit...
  6. V 2.0 du " en cours .. " Ajout du système de farming Ajout du maïs, des carottes,... Ajout des carrés de plantation de maïs,carottes .. Correctif de tier de dommage désormais les objets comme la table la bibliothèque etc passerons en tier 2 pour éviter la destruction à la main. Divers correctifs Nouvelles recettes avec recettes annexes "FARMING" Voici un aperçu du mod en cours ..
  7. ce n'est qu'une suggestion
  8. Grand merci de ta réponse Deathskyll Mais a la base c’était surtout pour les gens actuellement dans mitra que l'on posais la question pour tenter d'avoir une vision du clan. Après je pense que, si nous avons les accord des admins, il sera important de paser au T2 comme tu l'indique.
  9. passer au t2, et décoré un peu
  10. Le but de ce sondage est de connaitre vos envies concernant la ville. Merci de donner votre avis. Sachant que toutes les modifications devrons etre faite a la main par nos soins
  11. V 1.8.2 du 24/05/2017 * Ajout d'un nouveau Tier ( Le tier du bois ) pour l'instant " Fondation en bois, Mur en bois, Fenêtre en bois, Encadrement en Bois et toit en bois ". * Ajout d'une scierie avec la possibilité de faire tout les éléments du tier bois, des barricades en bois et d'autres objets dans l'avenir. *Nouvelles recettes. *Divers Correctifs.
  12. Merci pour ces proposition, je vous propose un vote sur certains des modifications afin que la population actuelle citoyenne puisse faire ses choix chapitres par chapitres.
  13. Bonjour Peuple de Mitrapolis, J'écris à tous cette missive, pour me présenter... Je suis Horus prêtre de Mitra je reviens d'un voyage dans une grotte ou j'ai pu être en communion avec Mitra, une grotte sombre, noire, enfin une belle grotte avec de la roche. Mitra communique avec moi même et j'entends ça parole, je tiendrais donc une messe chaque semaine dans le temple. Les messes de Mitra vous permettront également de lui poser vos questions, et ainsi à la prochaine messe je pourrais vous donner sa réponse. Les messes de Mitra me permettront également de vous faire savoir les attentes de notre Dieu en matière d'offrrande pour ainsi, si elles sont respecter, connaitre l'âge d'or pour Mitrapolis. D'autre part je me tiens à votre disposition dans le Temple pour vous écouter et vous donner les conseils de Mitra, vos confidances resteront entre les murs du temple de Mitra. J'espère pouvoir retranscrire les histoires de notre Dieu à tous les mitraïtes. De plus c'est avec inquiétude que je demande également à tout notre peuple d'enquêter sur la disparition de notre consul, et également de croire en notre cause en ces temps troubles. Horus, Votre prêtre
  14. Oyé, Oyé! Voici les lois de la République a compter du 21 Mai https://docs.google.com/document/d/1bW_JCFFNgQR5q5utDKrjoswNE5BOIpLB1eR5dwHr9V8/edit?usp=sharing
  15. Bienvenue Coutance,

    Bienvenue sur le Forum communautaire Conan Exiles France, n'hésitez pas à relier votre compte steam sur votre profil forum (View Member) et de venir vous présenter dans la catégorie attitrée, ainsi que de rejoindre le discord officiel.

     

    %board name%.

  16. rp la trilogie des ombres

    Il y a bien longtemps que mes rêves ne sont plus agréables. Je vis dans la peur, le doute. Entre ma vie de Mithradite et mon envoûtement envers les Ombres, je ne sais plus quoi penser. Je n’arrive pas à dormir. Une fois de plus. Un long soupir, j’ouvre les yeux. Une Ombre se tient au pied du lit. Le nombre de fois où j’ai vu cela. Ceci est sans doute un rêve éveillé. Je m’assois et fixe les ténèbres. « -Khiran … ? » Elle ne bouge pas. Me fixe, m’observe, m’épie. Dans un mouvement sourd et fluide, elle se retrouve sur moi, m’écrasant de tout son poids. Sa main me tenant la gorge, la seconde tenant une dague dont la pointe effleure ma mâchoire. J’ai énormément de mal à respirer. Je suffoque. Le souffle de l’Ombre est rapide, fort, emplis de rage. Cet être empeste le sang et le meurtre. Sa main devient tremblante. Comme si il se battait avec lui même. Son regard se durcit, débordant de haine. Je fixe ses yeux. Ces yeux que je connais si bien. Manquant cruellement d’air, je tente de le repousser. D’un geste brut il immobilise mes bras. Et finalement, dans un acte de résilience, il lâche prise. Son imposante main gauche descend le long de mon corps et termine sa course le long de ma cuisse. De sa main droite, il caresse ma joue couverte de larmes. « Pardonnes moi ... » L’Ombre torturée se relève, se laissant tomber lourdement sur le sol au pied du lit, dos à moi. Reprenant mes esprits non sans peine. « - Pourquoi … ? Je tousse, tentant de redéployer mes poumons. Khiran fixe le sol. Il souffle avec peine : - Un contrat ... » C’est donc ça … Il n’est pas étonnant que quelqu’un ai demandé l’aide de la Main Noire pour ce type de service. Mais l’Ombre n’a pas été en mesure d’accomplir sa tâche. A ce moment, je pense aux répercutions. Tout se brouille dans ma tête. L’Oracle … Que ce passe t-il lorsqu’un homme de la Main Noire n’honore pas un contrat ? A voir l’attitude de Khiran, rien de bon. Il se lève péniblement comme s’il venait de se battre avec rage et que plus aucuns souffles de force restaient en lui. Me faisant face, il retire son masque. Abasourdie. Lui qui semble affligé de remords et remplis de torture. Il jette son masque de cuir sur le sol puis me fixe le regard vide. Je me place face à lui, accroupie sur les couvertures en peau. « -Khiran … Tu … tu dois le faire, tu sais aussi bien que moi qu … - Arrêtes ! » Ses poings se resserrent si bien que j’entends le cuir de ses gants se plisser sous la force. Il reprend d’un air étrangement calme : « Reste ici quelques jours. Et si le besoin en est, enfuis toi. Dors maintenant. » Il ramasse son masque et s’enfonce dans les ombres de la pièce avant même de me laisser le temps de dire quelque chose. La porte claque, je sursaute. Il m’est impossible de fermer l’œil. Les joues couvertes de larmes. C’est aujourd’hui. La dernière fois que j’ai eu à faire un choix. Il m’en a coûté l’exile. Mon esprit s’endort. Peu à peu. Je suis dans l’obscurité la plus totale. Je suis perdue, ne sachant plus quoi faire. Khiran n’a pas été en mesure d’honorer une commande. Malgré sa tentative. Je lui jette un bref regard. Il est là, torse nu à profiter de l’eau claire et tiède de la fontaine de la Cité des Ombres. Il semble songeur. Ses yeux se perdent au fond de l’eau. Il soupire finissant de s’habiller, Khiran jette un regard rapide vers les balcons de son Oracle. C’est une torture. La fidélité qu’il porte à son ordre risque de lui coûter cher. Et tout ça à cause de moi. Je n’imaginais pas à quel point les regrets pouvaient me consumer. Ils me rongent de l’intérieur, déchiquetant en moi toute forme de raison. A bout, je m’assoupie à nouveau. **Hors de lui, l’Oracle entame une course le long d’un couloir. Ses allés et venus se font brut, d’une rage hors norme. « Où est-il ?!?! » Abois l’être fait d’ombre et de ténèbres. Les gardes de la Main Noire paniquent, ils redoutent tant la colère de leur maître. L’Oracle. Un être tellement sombre, les ténèbres mêmes émanent de son aura dévastatrice. Il n’a nul besoin de dire mot. L’on peut sentir la grandeur et la splendeur de cette entité impitoyable. Khiran arrive. Enchaîné, suivis d’une horde de sbires respirant les ombres. Il est violemment tiré par de lourdes chaînes rouillées jusqu’à la devanture du balcon où surplombe l’Oracle. « L’Ombre … Vous étiez mon meilleur atout!! » Khiran baisse la tête, il est conscient du déshonneur. L’oracle se tourne alors vers Darod. « Destiné ! Hurle t-il. Vas finir ce dont il a été incapable ! » Ce dernier s’exécute sans dire un seul mot. Il jette un regard de compassion à son mentor avant de disparaître dans l’obscurité glacée qui les entoures. L’entité obscure s’arrête un instant. Jetant un discret signe de la main aux gardes qui entourent Khiran. Les chaînes se tendent dans un déchirement sourd et rocailleux, le corps de l’Ombre est surélevé. Un homme d’une taille impressionnante se place derrière l’accusé, déroulant un épais fouet. Le bourreau fixe l’Oracle, attendant le dernier ordre avant d’agir. « L’Ombre … reprend l’Oracle plus calmement. Tu n ‘as aucune idée des conséquences de ton acte. Maintenant il te faut comprendre ... » Dans un ultime hochement de tête, l’Oracle fixe son plus fervent disciple avec haine et rage. Le bourreau recule son imposant bras avant de donner un coup sec et dévastateur, fouettant le dos nu de Khiran. Ce dernier ne dis mot, mais on peut lire l’atrocité de la douleur qu’il endure sur son visage. Au fil des coups assénés dans un rythme sans relâche, la peau du disciple se recouvre de sang. Le fouet laisse au sol de nombreuses traînés rougeâtre se mélangeant au sable. Dans tout cette cacophonie, je m’éveille, le coeur serré, les événements qui se déroulent plus bas dans la cité deviennent clairs à mes yeux. Je suis là, derrière cette horrible porte, le corps tremblant et l’esprit embrumé parmi les ombres qui m’entourent. Peu après, je fend la gueule obscure laissant entrevoir une lueur rouge sortir. Je peux déjà entendre les coups de fouets et les râles des esclaves. Directement, mon esprit joue une scène tel une pièce de théâtre. Khiran était sous le feu du fouet. Mon cœur se transperce, ma gorge se tord et mon ventre abrite un feu d’angoisse. C’est bien réel. Ma bête noire subit encore et encore les assauts ravageur du fouet ensanglanté. Je dévale les escaliers en direction de lui puis m’accroche de toute mes forces à son corps inanimé. Son sang tâche profondément mes vêtements qui se teintent presque instantanément. Ma douleur est si forte. Je tremble de peur, mes yeux se fermes, plissés, attendant le prochain coup de fouet. « Ça suffit ! » L’Oracle fait un geste net et précis. Plus aucuns bruits. Absolument tout le monde s’enterre dans un silence de mort. Je ne peux pas lâcher le corps meurtris de Khiran. Mes bras me brûlent, s’engourdissent, mais il me faut tenir. « Attrapez la ! » Deux hommes me dépassant de deux têtes chacun saisissent mes bras avec force, me détachant de lui comme on souffle le sable sur une étoffe. Ils me projettent aux pieds de l’Oracle. Ma tête heurte le sol. « Qui êtes vous … ? » Un garde saisis ma chevelure et tire afin de relever ma tête. La bouche ensanglantée. Je crache un amas de sang en direction de l’Oracle. Il laisse échapper un sourire machiavélique tel un démon. « Je sais … Il marque une pause étrange, comme plonger dans ses plus sombres pensées. Puis il reprend : Tu es la diplomate Mitradite. Il pointe Khiran d’un doigt accusateur. Sa cible ! » L’Oracle rît, un rire cynique, fou, dément, perturbant. « Tu n’aurais jamais du venir ici … Tu me simplifies trop la tâche. » Darod apparu mystérieusement derrière moi, un énorme collier de fer qu’il scelle autour de mon cou. L’Oracle tourne le dos, s’apprêtant à retourner dans ses appartements. « Pitié … » Implorer la pitié. C’est à présent le seul recours qu’il me reste. L’Oracle se stop net puis se retourne comme bercé par les ténèbres. Il sourit, prenant plaisir à ce qui se déroule sous ses yeux. « - Tu as l’audace de venir ici et tu implores ma pitié … Saches que je n’en ai aucune ! - Ne … Ne le tuez pas, je vous en pris … - Le tuer ? Il n’a jamais été question de ça. » Une fine coulée de sang goutte sur le sol de sable. L’Oracle m’observe. Il marque à nouveau une longue pose, sans doute perdu dans l’élaboration d’un futur châtiment à m’infliger. « Et qu’as tu à m’offrir, en échange de ma clémence ? » Il se joue de moi. J’entends Khiran respirer fortement mélangé à des râles de souffrance. Mon cœur se fend encore un peu plus. Les chaînes derrière moi tombent lourdement au sol. L’Ombre est soutenue par deux gardes, incapable de tenir seule sur ses jambes. Il m’envoie un faible regard. Oh Khiran, j’aurais tellement voulu fuir, mais j’en suis incapable sans toi. Pardonnes moi. « - Et bien ? Mon temps est précieux. Dans un ricanement de terreur, l’Oracle se retourne. - Vous … Vous possédez une partie de son allégeance … Tandis que je possède l’autre. » La sombre entité reste de dos, son visage se tourne sur le côté. « - Continus. - Vous pouvez briser ses membres, le torturer, mais sa volonté sera difficile à avoir ... Et ses capacités vous sont très importantes.» D’un signe discret à nouveau de la main, les deux gardes me soulèvent et me traînent dans la même pièce où j’étais déjà venue. Son trône toujours là, toujours aussi magnifique. Les sbires me lâchent et je tombe de tout mon poids sur le sol en brique. « - Tu sais … Kaylli. Tu as vu juste. Il m’est très précieux. Mais … Tu semble être encore plus précieuse à ses yeux. - Qu’est-ce que vous voulez dire ? - Tu étais une esclave, c’est bien ça ? » Je hoche la tête sans trop savoir où il veut en venir. Il reprend : « - Tu vois ses chaînes autour de ton cou ? - Oui … - Je vais asservir son désir ... » Je baisse la tête. C’est ce que Khiran voulait m’éviter. Ce qu’il a endurer, c’est à moi de le supporter maintenant. L’Oracle glisse vers moi, il prend mon bras et observe cette horrible marque. « - Mmh … Onze c’est bien cela ? - Oui … Maître ... » Il ricane, me surplombant de toute part. J’ai contribué à ma propre chute. Mes yeux s’habituent de plus en plus à l’obscurité. L’odeur de souffre qui flotte ici devient de plus en plus supportable. Les cris des esclaves résonnent. Je suis là, allongée sur le sol de l’horrible cage qui me retient, fixant le plafond. Les larmes coulent le long de mes joues. J’ai goûtée à la liberté, si peu de temps que j’en oublierais presque le sens. Une porte grince. Je me jette sur les barreaux. « Khiran ... » Il s’avance péniblement, son torse embaumé dans de nombreux bandages imbibés de sang. Il colle sa tête contre les barreaux de ma cellule. Je m’approche doucement et dépose un baiser sur son front, relevant son visage de mes fines mains. Un sourire forcé aux lèvres. « Ne t’inquiète pas pour moi … Tout ira bien ... » Ma bête noire s’appuie sur l’armature métallique, souffrant mais bravant la douleur. « Tu n’as aucune idée de ce qu’il va se passer ... » Nous restons là à nous scruter mutuellement. Mon sourire se fane peu à peu. Y a t-il chose plus horrible que de rendre une personne à l’esclavage ? Résolue, au bout, d’un ton faible et désarmé : « Alors honores ton contrat ... » Khiran fronce les sourcils. Il semble ne pas comprendre ma demande. Son visage se fige, sans expression. Je reprend : « Tu sais aussi bien que moi qu’il n’y a pas d’autre choix ... »
  17. Bienvenue gonzo,

    Bienvenue sur le Forum communautaire Conan Exiles France, n'hésitez pas à relier votre compte steam sur votre profil forum (View Member) et de venir vous présenter dans la catégorie attitrée, ainsi que de rejoindre le discord officiel.

     

    %board name%.

  18. Je propose sur la base de ton travail quelques modifications et plusieurs ajouts. Statut des personnes parcourant les terres de Mitra Métiers Tous Survivaliste (tous) : hachette, pioche, épée, masse une et deux mains, couteau, paillasses, torches, coffre enbois, construction T1, habits en fibre, ficelle, autel de mitra, ambroisie, petit feu de camp, bouclier en bois. Majeur Forgeron : fourneaux, forge, armes, renforts. Charpentier : charpenterie, bois façonné, meubles, objets en bois. Armurier : armures et boucliers. Alchimiste : chaudron à creuset, tout ce qui est autorisé de faire dans un chaudron à creuset. Maçon : construction T2. Prêtre : tout les temples et tout les objets pouvant être créés dans les temples. Samaritain : roues d'esclaves, liens en fibre, massue. Les roues sont renommées "roue de remise en forme :P". Secondaire Tailleur : armurerie, vêtements, coussins, tapis, tapisseries. Chasseur : charpenterie, arcs, flèches, têtes d'animaux encadrées. Tavernier : tous les feux de camps. Tanneur : tannerie. Exception Soldat : un soldat doit être déclaré auprès du sénateur. Il devra alors arrêter l'un de ses métiers (qu'il reprendra automatiquement s'il n'est plus soldat). Donne accès aux postes de Main de Mitra et commandant ainsi que leurs sous métiers. Tout homme libre et grades supérieurs a le droit à un métier majeur et un métier secondaire ou deux métiers secondaires. Homme libre (les esclaves sont automatiquement des hommes libres) Toute personne arrivant dans les terres de Mitrapolis et souhaitant y habiter. Il doit se présenter à Mitrapolis pour être recensé (déclarez le nom, le métier), et devra rapidement montrer où il souhaite construire sa maison. Droits : -Autorisation d'entrer à Mitrapolis. -Construction d'une maison avec taille de fondation. -Loin de la capitale : 12. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Faubourg de Mitrapolis : 9. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Capitale : interdit, (peut se voir affecté un appartement taille 6) -Porter les couleurs de Mitra. -Peuvent élir un représentant au sénat (doit être un homme libre et non un citoyen). -Peut être employé d'un artisan de Mitrapolis et l'aider (aura droit à un appartement en ville). Devoirs : -Faire des dons au temple de Mitra. -Se rendre en ville pour échanger des ressources ou s'il n'y a personne, aider selon votre métier. -Mettre son nom devant la porte de sa maison avec la mention Homme libre. Citoyen Tout homme libre peut devenir citoyen s'il réussit un test de savoir lors d'une séance au sénat (en début de séance). Droits : -Autorisation d'entrer à Mitrapolis. -Votes au sénat. -Peut donner sa voix à un autre citoyen de Mitrapolis pour le sénat. -Construction d'une maison avec taille de fondation. -Loin de la capitale : 16. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Faubourg de Mitrapolis :12. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Capitale : 9, Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit.(peut se voir affecté un appartement taille 6) -Peut s'ajouter aux listes d'élections pour tous les grades de citoyen. Devoirs : -Faire des dons au temple de Mitra. -Se rendre en ville pour échanger des ressources ou s'il n'y a personne, aider selon votre métier. -Mettre son nom devant la porte de sa maison avec la mention citoyen. -Doit accueillir les nouveaux arrivant et envoyer un message au sénateur pour qu'il l'ajoute au registre (nom, métier). Postes de Mitrapolis Tout les postes sont obligatoirement pour les citoyens uniquement sauf pour le représentant des hommes libres. A noter qu'il est obligatoire d'avoir les postes suivants : sénateur, commandant. Le sénateur -Elu une fois toute les deux semaines. -Préside les séances du sénat. -Se doit de recueillir toutes les demandes des citoyens et du représentant des hommes libres qui seront à voter lors de la séance du sénat. -Doit tenir à jour le registre de la population (google doc). -Représentant de Mitrapolis et de ses terres auprès des autres factions. -A le droit a un bureau et se doit d'avoir une maison dans la ville (maison de citoyen). -Le sénateur reste un citoyen comme les autres et garde ses droits et devoirs de citoyen, sauf s'ils sont militaires. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : administrateur Le sénateur peut choisir des administrateurs pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. La main de Mitra -Elu une fois toute les deux semaines. -Doit faire respecter les lois. -Enquête sur les affaires criminelles du territoire. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : gardien de la paix La main de Mitra peut choisir des gardiens de la paix pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. Le haut commerçant -Elu une fois toute les deux semaines. -En charge des échanges externes. -En interne, peut être mandaté pour fournir des équipements à un citoyen, il ira alors se charger de voir les artisans concernés et prendre les équipements nécessaires. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : commerçant. Le haut commerçant peut choisir des commerçants pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. Le commandant -Elu une fois toute les deux semaines. -Uniquement pour les soldats. -Gère, la garde, demande aux maçons la construction des postes de gardes, gère les patrouilles et les armées en tant de guerre. Gère les grades de son armées. Sous grade : Guerrier. Le commandant peut choisir des guerriers parmis les soldats citoyens pour l'aider dans sa tâche. Nécessite d'être soldat. Soumis au registre. L'archiprêtre -Gère les samaritains. -Gère le temple. -Gère les ofrandes. -Se doit d'organiser des fêtes religieuses. Sous grade : Prêtre. Aide l'archiprêtre dans ses tâches. Règles de la ville de Mitrapolis Première enceinte (centre, lieu RP) T2 Sénat : rien. Bureau du sénateur : taille 4x4 maximum. Entreport des reliques : coffres. Deuxième enceinte (moitié de la banlieu, artisanat) T2 Forge : au moins trois fourneaux et deux forges. Tannerie : au moins deux tanneries. Armurerie : au moins une armurerie. Tailleur : rien. Alchimiste : au moins un chaudron à creuset. Charpenterie : au moins un atelier. Maçon : rien. Troisième enceinte (moitié de la banlieu, lieu RP) T2 Maisons des citoyens : voir la description des citoyens pour la taille des maisons. Caserne : au moins un dortoire et une chambre (max 3x3) pour le commandant. Temple : un temple. Bibliothèque : rien. Hotel des hommes libres : sorte de hlm avec plein de chambres 2x3. Taverne : déco et feux. Faubourg (autour de la ville) T1 Auberge : doit avoir au moins six chambres pour les voyageurs. Doit avoir au moins un feu de camp (de n'importe quel type). Dispensaire : roues, puit, feux, lits. Maisons des hommes libres : voir la description des hommes libres pour la taille des maisons. Maison de commerce : rien. Règles des terres de Mitrapolis Postes de garde : Chaque province doit avoir un poste de garde (taille 9 maximum, hauteur de trois maximum) et peut être équipé d'hommes libres. Ne pas oublier de mettre au moins un feu de camp, un coffre et une couchette pas homme libre. Le commandant doit décider des emplacements. Entrepôts : Chaque province peut avoir un lieu de stockage, taille 2x2 avec coffres. Ne pas oublier de les vider ! Le haut commerçant doit décider des emplacements. Maisons : si vous avez une maison en dehors de mitrapolis et ses faubourgs, vous avez le droit à un appartement dans l'hotel des hommes libres en tant que citoyen ou homme libre. Attention, si vous avez une maison dans Mitrapolis et ses faubourgs, vous ne pouvez plus avoir d'autres maisons. Lieux rp Dans chaque province peut être construit des lieux rp, soumis au sénat et uniqueent par des citoyens. Constructions Toute personne peut construire en T1 mais évoluer en T2 nécessite la présence d'un maçon. Celui-ci peut faire des réserves de pièces T2 pour que les joueurs puissent construire en T2. Essayez quand même de faire appel à eux si vous le pouvez, si ils sont maçon, c'est qu'ils aiment construire ! Artisans Tous les artisans se doivent de faire un maximum de ressources de son métier en avance. Un charpentier absent et on ne peut plus avoir de lit ! Essayez d'avoir une avance importante en TOUT ! Le forgeron doit avoir des épées larges en fer en stock autant que des falcatas. En cas d'absence trop longue d'un artisan, essayez de le remplacer temporairement de votre propre chef en lançant des productions pour les autres.
  19. Elle relève la tête, la bougie s'écoule doucement goutte de cire par gouttes de cire. Elle regarde par la fenêtre et soupire a nouveau, Mitrapolis, symbole de grandeur, pomme resplendissante dans la nuit. Un trognon mangé par des vers qui sont partis depuis peu de temps au final. Plus de consul, plus de chef de la garde... le sénat n'était plus grand chose. Le temps est venu de revenir à un autre système a quelque chose d'autres. Elle allait donc proposer des lois, une charte clair et plus en accord avec Mitra, sa vision de Mitra. La plume s'envola entre l'encrier et le parchemin : "Charte fondamental du territoire de Mitrapolis : Tous citoyens et travailleurs libres résidents sur le territoire de Mitrapolis à obligation d'apporter une contribution à la société 1) Le citoyen - Toutes personne de savoir et qui le souhaite peut prêter allégeance a Mitrapolis, aura un examen de savoir et de probité, quand il l'aura réussi il sera alors nommé citoyens, Dans le cas contraire il sera travailleur libre - Toutes personne citoyenne de Mitrapolis ou né de citoyenne as le droit au savoir - le savoir est la faculté de lire, écrire et compter. La bibliothèque de Mitrapolis lui sera alors ouverte - La probité est la capacité de faire abstraction de ses envies personnelles au profil du plus grand nombre - Toutes personnes citoyenne de Mitrapolis aura libre accès à la ville de Mitrapolis - Toutes personnes Citoyenne de Mitrapolis a un devoir de protection de la ville en temps de guerres - Toutes personnes citoyenne de Mitrapolis a un devoir de protection envers les autres citoyens de Mitrapolis - Chaque citoyen a le droit a la subsistance, il peut donc faire pousser, fabriquer et mettre en œuvre le nécessaire pour son propre bien, tout excèdent sera remis a la ville pour aider son prochain, chaque citoyen a le droit de demander des ressources et de l'aide pour ses propres besoin. - Une fois par Lune le Sénat élira un Primus, citoyen qui sera la parole de Mitrapolis pour les étrangers au territoire de la république et qui présidera les séances du Sénat. - une fois par Lune le sénat élira un justicar, citoyen en charge des loies et qui aura le droit de demander l'aide de la garde pour la faire respecter - Une fois par Lune le sénat élira un Mangone, qui sera charge de ternie les registres de commerces et de négocier au mieux les echanges de denrés avec les autres contré et groupes - une fois par Lune le sénat élira un Império, en charge des armées et de la garde - les éléctions n'aurons pas lieux en temps de guerre - Tout citoyen a le droit de demander un rassemblement du sénat pour les question suivantes : affaire interne concernant l'ensemble des citoyen, guerre, destitution du primus ou d'un des ministres, et cela même en temps de guerre. 2) Les esclaves : - Les esclaves devront être affranchis en travailleur libres et recevrons une education et un savoir si cela est leur choix. 3) les Travailleurs libres : - Les travailleurs libres non citoyens aurons le devoir de nommer un représentant au sénat qui parlera en leur nom et aura une voie egale a un citoyen - Les esclaves qui ne souhaitrons ni le savoir ni la résidence ou qui n'apporterons pas de contributions auront le devoir de quitter le territoire de Mitrapolis - Toutes personne ayant des travailleurs libres à son service leurs doit un logement décent et subsistance, il leur donnera aussi suffisament de repos pour le labeur dont ils ont la tâche - Tout travailleur libre a droit de porter réclamation a son représentant qui soumettra la plainte au sénat. 4) Le service militaire : - Le service est reservé aux citoyen et travailleur libres volontaires, La subsitstance leur sera alors assuré par la ville et ils auront obligation de patrouilles et de defense du territoire de Mitrapolis - En cas de guerre tout citoyens et travailleurs libre a le droit de protéction a Mitrapolis ou a un de ses avant postes, il a le devoir de défendre son territoire sous les ordres de l'imperio 5) Le Primus : Le primus est un citoyen qui est la parole de Mitrapolis pour les étrangers au territoire de la république Il présidera les séances du Sénat et gère les affaies interne a la ville, il organise les amnégement du territoir et représente la république aupres des dirigeants des autes peuples. Toutes ses affaires sont conduite depuis la deumeure consulaire mais n'est pas dans l'obligation d'y résider. Ses contributions courrantes sont geler le temps de son mandat 6) le justicar Le justicar est un citoyen en charge des lois Ils a pour devoir de faire respecter l'ordre et la justice a l'intérieur du territoire de Mitrapolis. il est aidé dans ce devoir par la garde il a le droit de vérifier que chaque citoyen établie bien ses devoirs de contributions, de respect des travailleurs libres. Ses sentences envers les travailleur libres sont immédiates, celles concernant les citoyen seront porter devant le sénat. Il enquête aussi sur toutes les affaires qui ont lieu sur le territoire de Mitrapolis, il aide les enquêteurs étrangers dans leurs investigations et a le droit de nommer des enquêteurs pour mener les affaires en dehors du territoire de Mitrapolis. 7) Le Mangone Le Mangone est en charge du commerce extérieur. Il tient les registres de commerces et de négocier au mieux les échanges de denrées avec les autres contré et groupes Il a le devoir de consultations aux citoyen et travailleurs pour connaitre les capacités réelles de production de la république 8) L'império : L Império, en charge des armées et de la garde, il organise avec les travailleurs libres et les citoyens les patrouilles dans le territoire de la république, il prend les autorisations de passage auprès du Primus, escorte les délégations étrangère et deviens chef de l'ensemble des citoyens qui défendent le territoire en temps de guerre. Il a un droit d'ordre sur la garde et un devoir de respect envers ceux-ci 9) La religion : La religion officielle de Mitrapolis est Mitra, sous toutes ses formes. Il est autorisé d'avoir la fois en un autre dieu tant que celle-ci ne contreviens pas aux devoir de citoyens. 10) les lois - Les travailleurs libre ont le devoir d'effectuer leur tâche au mieux de leur possibilité, dans le cas ou ils ne pourraient plus s'en acquitter leur contribution au territoire sera examiné par le Primus afin de leur en proposer une plus adapté a leur possibilité. - Un citoyen est libre d'avoir autant de travailleurs libre qu'il le désire, tant qu'il leur donne logement et subsistance, dans le cas où il serait abusif sur ses travailleurs libre le justicar peut le déposséder de ses biens et les remettre a la ville - un travailleur libre ne respectant pas le droit de subsistances des membres de la ville pourra être déposséder pour moitié de ses bien au profil de Mitrapolis - Un citoyen respectant pas le devoir de contribution pourra être déposséder de la moitié de ses bien par le justicar, l'affaire sera porté devant le sénat par celui-ci pour un jugement citoyen - Toute personnes n'appartenant pas a la république et n'ayant ni été invité ni guidé jusqu'a la demeures consulaire qui serais surpris dans l'enceinte de Mitrapolis pourra être mise en prison par la garde et aura des comptes a rendre au justicar" Edelween pose la plume et se lève, elle regarde par la fenêtre, la lumière du soleil se dessine sur les contours des montagnes éclairant la ville d'une lumière d'or éclatante. Non Mitrapolis et la république ne sont pas morts, mais la faire se relever sera long. Elle relis le parchemin, beaucoup de choses manques, mais il faut que les autre membres du sénat se prononces et apportent leur pierre a cette reconstructions, seul des fondations solides ferons un belle cité.
  20. V 1.8.2 du 23/05/2017 *Ajout de 4 types de pelouses, *Correctifs divers, *Désormais aucune collision avec la pelouse et les plantes !
  21. nous verrons bien
  22. Tu as un joli style mon cher Edel ! Et ça présage de bon RP pour la suite ! =)
  23. Après la visite des Thermes de Mitra, le consul Victoria n'est jamais revenu. Aucunes traces d'elles sur le chemin de Mitrapolis et l'épée consulaire est toujours dans son coffre. Le consul Victoria est officiellement portée disparue.
  24. La main tremble légerement quand elle pose la plume d'écriture. elle souffle sur le parchemin pour que l'encre seche et repose le necessaire dans l'écrin a écriture. la marque laiser par la flèche disparait, comme toutes les cicatrices qu'elle soigne de toute manière. Elle pose les deux mains a plat sur la table et souffle doucement, une inspiration longue les yeux fermer a écouter le crépitement du feu qui fait rotir la viande. une expiration a entendre le glouglou de la fontaine de mitra dans le jardin. une nouvelle inspiration et expiration Des disparition, des assassins, des meurtriers... elle hait cette prison ! une nouvelle inspiration et expiration, le crissement du vent sur la pierre brulante. Que faire ? céder aux menaces ? Cela serais facile, mais cede une fois et ils recommencerons encore et encore et encore ... et jamais cela ne s'arretera. La guerriere Dana avait été précise sur ce points. Non elle ne cederait pas. Elle n'avait jamais ceder, c'est ce qui l'avait envoyer içi, au plus bas, il est donc temps de recommcner a grandir a se grandir. Une nouvelle inspiration et expiration, ca y est la bléssure n'st plus, sa méditation est fini, elle ouvre les yeux sur le mesage pour le sénat : "Citoyens ! Mes enquetes sur la disparition de la citoyenne Kaylli m'on mener a de bien troublantes conclusions : La mains noir a déclarée la guerre a la cité de Mitrapolis. Lors de mon voyage a la demeure de la citoyenne, au clan du monolite et en face du chef de nos armées, j'ai eu la désagréable surprise de me trouvée nez à nez avec un arc tenue par une representante de la mains noir. Hormis le fait qu'elle m'a annoner que je 'avais rien a faire en les lieu et qu'ils étaient propriéter de la mains noir elle a refusée de me donner d'autres infomations sur le destin, sans doute tragique de notre ancienne diplomate. n'ayant pas ni la force ni le besoin de declancher des hostilité j'ai donc fait marche arrière. A peine etais je rentré chez moi que le chef de la mains noir est venue me rendre visite. ou bien cet homme etait dans la maison de notre citoyenne disparue ou il est capable de se déplacer a la vitesse d'une tempete d sable. Toujours est il, qu'il m'a directement menacer de mort si je venais a continuer mon enquete sur la citoyenne kailly. Afin de donner du poids a cette menace il m'a décoché une fleche en m'indiquant bien qu'il pourrait tuer n'importe qui a Mitrapolis si l'envie lui en prenait. Est il possible et acceptable de laisser un tel groupe d'individu nous menacer impunément ? devont nous rester sans réagir et les laisser nous menacer, metre fin a nos jours et faire disparaitres les citoyens a leur guise ? Je vous laisse a ces réflexion citoyens de la ville. Je reste dans ma deumeure jusqu'a ce que la sérénité soit et qu'une décision se doive d'etre prise." elle glisse le message a la ceinture et se rend chez le consul pour déposer le message. Une marche de courte durée qui ne l'empeche pas de se retournée maintes fois. Ne pas céder n'est pas jeter la prudence aux hortis non plus. Le message est poser, le Consul en puis le sénat en auront connaissance rapidement et elle prend le chemin du retour a sa demeure
  25. Armurier hyborien III Recette Black Hand vest et Leather Apron LEGENDAIRE Fondeur Yael la Shémite Esclavagiste Saddure l'Esclavagiste
  26. Bienvenue Yoyo135,

    Bienvenue sur le Forum communautaire Conan Exiles France, n'hésitez pas à relier votre compte steam sur votre profil forum (View Member) et de venir vous présenter dans la catégorie attitrée, ainsi que de rejoindre le discord officiel.

     

    %board name%.

  27. Bienvenue finish,

    Bienvenue sur le Forum communautaire Conan Exiles France, n'hésitez pas à relier votre compte steam sur votre profil forum (View Member) et de venir vous présenter dans la catégorie attitrée, ainsi que de rejoindre le discord officiel.

     

    %board name%.

  1. Charger plus d’activité