CLASSEMENT


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 23/05/2017 in all areas

  1. 4 points
    Maghok l’exilé Les filles et fils de la pluie. Shehad était un marchand puissant de la tribu des maghansù. Une tribu originaire de l'Est de Shem vénérant Ishtar, Anu, Ptéor et Astoreth. Leur particularité était d'avoir un dialecte interne à la tribu et ceci depuis des temps anciens, certains parlent de bien avant l'époque de l'atlantide. Formé d'une bonne centaine de membres, les maghansù, fils de la pluie, voyageaient continuellement et étaient assez cultivés. L'art du commerce nécessitait la compréhension des mathématiques et de l'écriture. Shehad était né une nuit de forte pluie, présage de la naissance d'un noble, ce qui l'avait mené à devoir devenir l'un des trois chefs de la tribu. Son nom signifiait don du désert, et il se maria avec bandishinhanshe, la perle du désert. Leur unique enfant, né par temps ensoleillé, s'appela fils du ciel, Maghok. Ce jeune enfant était la fierté de ses parents, sa curiosité était sans limite, il ferait un héritier digne de son père. Ses passions étaient variées : le commerce, les mathématiques, l'écriture, la poésie, l'équitation, le tir à l'arc. La joie de l'enfant remplissait de fierté ses parents et sa tribu. Le désespoir. C'est hélas une nuit où les maghansù avaient levé un camp avant de traverser la Stygie qu'ils furent attaqués par un groupe nombreux d'esclavagistes stygiens. Le bilan fut catastrophique. Il ne resta qu'une poignée de jeunes agés de dix à quinze ans, dont Maghok, qui furent ligotés puis séparés. C'est à ce moment précis que Maghok allait débuter son premier long exil. La première période fut celle des galères stygiennes. Sa force se développa au même rythme que son caractère fut maté. Après deux longues années, son bateau fut attaqué au large des côtes pictes. C'est ainsi que commença la deuxième période de son périple, esclave d'une sorte de shaman vénérant un dieu à tête de panthère, il fut utilisé comme serviteur du prophète. C'est en Cimmérie que la troisième période de son périple débuta. Le shaman picte avait trop voyagé pour semer sa parole étrange. Il s'était bien trop rapproché des fiers cimmériens. Il termina sa vie sa tête bien éloignée du reste de son corps, le regard de son bourreau presque moqueur criait au nom de de son peuple vengeance pour les cimmériens tombés sous les mains des sauvages pictes. Maghok ne fut pas exécuté, au contraire, il fut plutôt bien traité pour un sous-homme. Il fut utilisé comme aide à l'artisanat, aidant le forgeron principalement, mais aussi à bâtir lorsque le besoin s'en ressentait. Cette période fut assez longue et Maghok peu à peu retrouvait sa personnalité. Il n'était plus sans personnalité. Il voyait les cimmériens partir en guerre, forgeait des armes, bâtissait des maisons. Le souvenir de son ancienne tribu et de la liberté de Shem peu à peu fit son chemin dans son esprit. Un long chemin mental qui dura plus de sept années avant qu'il décide de s'échapper vers le Sud, vers l'Aquilonie, la terre du roi Conan. C'est en Aquilonie qu'il passa sa quatrième période d'exil, vivant de vol à la tir et de cambriolage. Toujours solitaire, il vivait enfin libre et y passa quelques années toujours attiré par le sud vers sa Shem natale. C’est ici qu’il découvrit Mitra, qu’il apprit peu à peu à vénérer, remplaçant Ishtar et Crom. Il vivait principalement de larons, de cambriolages. La fin de l’exil La fin de son exil fut le jour où il demanda à un chef de troupeau des nouvelles du roi. S'attendant à entendre parler du célèbre cimmérien, il entendit parler du roi Akhirom. Il était en terre shemite, et ne s'en était même pas encore aperçu. Sa vie changea de tournure. Il continua tout d'abord à voler puis se remit à un peu de commerce, se vendit comme mercenaire et embrassa des causes justes. Dans sa tête, Mitra et Ishtar prenaient une place de plus en plus importantes. Le nouvel exil, la vallée du Styx. Un soir, il n'avait plus assez de quoi se payer une chambre à l'auberge du coin, il cogna un homme dans une ruelle afin de lui prendre ce dont il avait besoin, rien de plus. Il se dirigea à l'auberge et bu plus que de raison. Lorsqu'il déssoûla, il était sans armes, aux mains des autorités de la ville. Chefs d'accusations : débauche, chant de ballades paillardes, vol à la tir... Il sentait que la clémence légendaire du coin allait le mener tout droit vers un des au-delà des différentes religions, mais non... Il fut vendu à une secte, probablement stygienne aux vues de leurs différents objets du dieu Set et leurs habits si typiques. Il se réveilla enfin, le soleil cognant sur son visage, attaché à une croix. Il s’évanouit, à son réveil, plus de croix, un désert, une gourde, un papier et en face de lui la terre de son nouvel exil... Résumé 0 - 15 ans : Maghok, fils du ciel, fait parti des Maghansù, les fils de lapluie, une tribu commerçante vénérant Ishtar, Anu, Ptéor et Astoreth. Il apprend les mathématiques, la lecture et l’écriture, l’équitation, le commerce et le tir à l’arc. 15 - 17 ans : sa tribu est détruite par des esclavagistes stygiens, il est emmené comme esclave dans les galères. Son mental est brisé mais son endurance se forge peu à peu. 17 - 19 ans : esclave d’un shaman picte. 19 - 26 ans : serviteur forgeron chez les cimmériens. Il apprend l’art de la forge et aide un peu en maçonnerie. 26 - 31 ans : errance en Aquilonie, vit de vols. Il apprend alors la religion de Mitra. 31 - 33 ans : enfin de retour en Shem, il embrasse des causes plus justes. Il fait du commerce et réapprend à vénérer Ishtar, sans oublier son allié Hyborien, Mitra. 33 ans : après un vol et une soirée de débauche, il est banni de Shem, et se retrouve dans la vallée du Styx. Mentalité Afin de comprendre la mentalité de Maghok, il faut comprendre trois éléments de sa vie. L’enfance, sa joie, son idéal : son enfance reflète pour lui un souvenir lointain de ce qu’est la vrai vie. La liberté, le voyage, la connaissance et sa foi retrouvée envers les dieux de Shem, principalement Ishtar, Ptéor et Astoreth. Il aspire encore et toujours à essayer de trouver des gens bons, capables de lui fournir un semblant de société qui le ramènerait dans son enfance innocente. L’errance, l’esclavage : tout débute par des esclavagistes stygiens. Sa haine envers Set et la Stygie est difficile à contenir. Hélas, passer près de dix années à servir a cassé une partie de son mental. En pleine discussion il peut se retrouver hébété, le regard vide. Il peut donc parfois passer pour un idiot. Son tempérament se révèle dans trois cas différents : sa survie, il est capable de tout pour survivre, même bafouer ses croyances, même s’il dit le contraire et qu’il en est convaincu, il serait le premier à déserter de peur de mourir. Il peut aussi devenir très agressif s’il se sent acculé, ce qui le met dans des situations très dangereuses. Face à des religions qu’il juge de démoniaque tel que Set et Yog ainsi que face à des stygiens. Son ton monte, il devient alors le reflet de ses croyances religieuses et de son aspiration à l’égalité de toutes vies humaines. L’esclavage est pour lui le dernier point à ne pas aborder. Mitra, Ishtar : Ishtar est une déesse bienveillante, ses rituels se font dans des orgies emprunt de sensualités et d’érotisme reflétant la fertilité. Mitra quant à lui représente la justice, l’égalité. tous deux sont réputés comme les dieux alliés de Shem et Hyboria. Pour ne pas révéler sa croyance envers Ishtar, il préfère se présenter comme fidèle de Mitra uniquement, surtout dans la vallée du Styx, sachant que nombre de citoyens de Mitrapolis ont des difficultés avec la nudité et le contact affiché. A noter que dans sa vision, il est inadmissible de voir de la pauvreté, il partage donc volontier et pardonne aux pauvres. Il se pardonne d’ailleurs facilement le vol et le mercenariat tant que celui-ci ne touche pas à des personnes dans le besoin. Physique Légèrement plus petit que la moyenne des hommes, il compense par une forte carrure. Il n’est pas très fort mais endurant (cela se traduit par vitalité et encombrement principalement, avec un peu en cran). Son visage est marqué et contrairement à nombre de shemites, il a le visage bronzé par le soleil. Compétences Lecture/écriture (Bon) Mathématique (Bon) Commerce (Bon) Equitation (Bon) Tir à l’arc (Moyen) Maniement des armes(Moyen) Forge (Expert) Maçonnerie (Novice) Charpenterie (Novice) Religion (Bon) : Mitra, Ishtar, Ptéor, Astoreth. Religion (Novice) : Derketo, Crom, Anu, Jhebbal Sag.
  2. 3 points
    Voila ma gueule histoire je jouer le jeu ^^
  3. 3 points
    Rencontre avec Chawna Aigle-Gris. La connaissance est devenue le seul but réelle dans ma vie. Je me nomme Evacynn, je suis actuellement chef de la Grande Tribu de Yog. Il y a quelques jours de ça alors que je cherchais un moyen d'atteindre l'autre bout d'un pont brisé, je vis sur le sol un carnet avec une reliure en cuir. "Chawna Aigle-Gris note" Je ne pu m'empêcher de feuilleter les pages. "Je me nomme Chawna, ancienne Sétite reconvertie chez Mitra. Je suis arrivée sur ces terres d'exilés pour des raisons qui m'échappent encore. J'ai quelques souvenirs de ma vie passée, mais ce ne sont que des apparitions, des passages de ma vie où je me vois avec des compagnons Sétites en train de tuer pour récupérer le peu d'argent de nos victimes. Arriver sur ces terres j'ai continuée à piller avec d'autre Sétite mais la situation à mal tournée . Mes compagnons m'ont abandonnée face à des bandits et en ont profité pour récupérer leurs coffres pendant que je servais d'appât. Mon premier réflexe à été de me défendre mais à trois contre un c'était peine perdu. L'un des bandits m'a agrippée, l'autre avec son épée affûtée coupe mes vêtements. Je savais se qui allait m'arriver mais je ne pouvais rien faire d'autre... Je me suis résignée à accepter mon sort. On m'a dénudée complètement, j'avais encore un petit espoir que mes compagnons viennent m'aider. Mais arriver au moment de la pénétration j'ai compris que personne ne viendrait pour moi. Les jours ont passé, j'étais leur objet sexuelle, ils m'utilisaient comme esclaves pour récupérer l'argent perdu de leurs coffres. Vue la somme, je me suis dis que je subirais ça toute ma vie. Ca devenais une habitude avec le temps, un jour, un mois, quatre mois... Sans aucune chance d'être droguée pour oublier ce qui s’est passé. Cinq mois ont passés, le stress a décoloré ma chevelure blonde, ils sont devenus blanc avec le temps. Ma peau était devenue également pâle, j'étais très prisée par les "nobles" qui me trouvaient très propre et belle. Un homme riche m'a louée pour "profité de ma présence" durant une soirée. Il a payé le pris fort. Le soir vint. Il me fait entrer dans sa chambre, me faisant des éloges sur ma douceur et ma beauté tout en me déshabillant. Il me dit d'aller dans son lit et je m'exécute. Il commence à se déshabiller et ordonne à ces gardes de surveiller devant la porte d'entré. Il commence à me caresser, j'ai beau avoir vécu ça un millier de fois j'ai toujours ce dégoûts lorsque l’on me touche. Il profite de mon corps et je vois par la fenêtre une ombre qui semble tenir une arbalète. La vitre se brise violemment ! C'était une femme et sans attendre elle ressaisis l’arbalète et décoche un nouveau carreau dans la tête de mon violeur. La garde réplique, elle prend une sorte de fiole de vers et le jette devant la porte ! Les flammes jaillissent empêchant les gardes de rentrer. La femme tourne sont regard vers moi, le feu commence à se propager, elle attrape mon bras, me met sur son dos et passe par la fenêtre. On était bien à soixante mètres de hauteur, elle avait escalader le mur pour monter et elle allait le redescendre de la même façon. Nous sommes chez cette femme, je me réveille, je la vois préparer quelques potions d’aloès et des bandages pour moi. Elle s'est présentée en temps que mercenaire travaillant toute seule et priant Mitra. Je lui est racontée mon histoire, elle m'a directement dit que chaque personne avait le droit à une second chance. Je n'ai pas pu m'empêcher de fondre en larme, j'en avais enfin finis avec tout ça. Elle ma convertie et m’a dis de révéler à personne que j'ai priée Set car cela pourrais me valoir une mort certaine chez Mitra. Je lui est demandée de devenir sont adepte et de l'aider dans ces missions, à ma grande surprise elle accepta sans sourciller. Me voilà devenue apprentie mercenaire et adepte de Mitra à l'âge de 12 ans ayant pour seule but de montrer au monde entier que chaque personne peut avoir le droit à une justice et à une seconde chance."
  4. 2 points
    Ce sujet à pour but d'afficher nos vrai têtes de vainqueurs pardon , d’exilés ! Je commence donc Haute Savoie 74
  5. 2 points
    Mesdames, Messieurs, en exclusivité, un photo réel de bilbon saquet.......ah pardon maitre toc
  6. 2 points
    Histoire de Valiria (de Jerida) / Setna Dans tout le palais, on pouvait entendre le crissement de la plume sur le papier. Elle résonnait à mesure que les mots qui étaient écris, réveillaient des souvenirs enfouis depuis longtemps. La plume s'arrêta finalement de faire du bruit, et se posa près du parchemin. L'œil attentif de son propriétaire relit ce précieux manuscrit, y laissant comme une part de sa personne à chaque marques d'encre. Un soupir lourd s'échappa de sa fine bouche. Insatisfaite, elle pris alors le parchemin dans ses mains, le déchira, le froissa, avant de le jeter à l'autre bout de la pièce. Elle voulait que ces mots résonnent à travers les âges à venir. Elle voulait que l'on se rappelle d'elle. Il fallait trouver les mots justes. Il lui fallait être honnête. Elle était parti de peu de choses sur cette terre maudite. Aujourd'hui, les choses avaient bien changés. Elle observa sa grande et luxueuse chambre, un sourire aux lèvres. Elle n'aurait jamais imaginé retrouver le luxe de son enfance dans ce désert. Son lit était immense, ses conquêtes s'y multipliaient comme on entasse des pierres sur un mur. Ses tapisseries étaient magnifiquement brodées. Ses vêtements étaient de la plus belle étoffe. Ses parfums étaient fait par les meilleurs alchimistes. Son œil d'une couleur violette particulièrement étrange, resta finalement bloqué sur sa khepesh. Un objet d'une grande valeur, qu'elle tenait du dieu-serpent. Le joyaux violet qui ornait sa garde lui rappela nombre de souvenirs. Elle vit en ce joyaux, le reflet de son propre regard violacé. Elle n'avait pas toujours eu les yeux que portent les élues de Set. Un second soupir s'échappa de ses lèvres. Il lui fallait écrire son histoire, afin que tous sachent un jour qui elle était. En regardant cette épée divine, il lui sembla revoir les visages du passé, les fantômes de ses souvenirs. Elle aperçu alors tout ce que le dieu serpent lui avait accordé, et ce qu'il lui avait repris. Dans un éclair, elle reprit la plume dans sa gracieuse main, la trempa dans de l'encre, et l'apposa sur le parchemin : Chapitre 1 : Avant la terre des exilés Cela fait trente quatre ans que j'ai vu le jour à Jerida, dans les terres de Zingara. Mon père n'était autre qu'un riche noble de la cité, proche du seigneur. Son argent me permit de vivre une enfance dans le luxe et les excès. J'ai eu parmi les meilleurs précepteurs de la cité, j'ai appris aux côtés d'autres fils et filles de nobles, et j'ai ainsi pu exceller dans tout ce que mon rang m'imposait. L'histoire, la géographie, la politique, l'étiquette, la littérature, les sciences. Je rencontrais aussi rapidement Fergo, un vieil érudit de la ville, inventeur à ses heures perdues, qui me donna le goût des mystères, de la recherche de connaissances, des inventions. L'étude des vieux parchemins me vint naturellement et j'étais douée pour cela. Mais on ne me destinait qu'à une simple destinée : me marier pour que ma famille gagne en influence. C'était mon frère qui devait hériter des terres, des titres et de la fortune familiale. Aussi grandis-je pendant de longues années, en espérant sombrement qu'il lui arrive quelque chose, afin de devenir la seule héritière possible. Ma mère étant morte peu après ma naissance, il n'y avait aucun risque qu'un autre frère vienne usurper mon bien légitime. Les années passèrent, l'on continuait de me chercher un époux digne de mon rang, et rien n'était arrivé à mon frère. Il fallait donc pousser quelque peu le destin. En soudoyant des malandrins, que je fis exécuter par la suite, et en prenant un intermédiaire pour éviter de me compromettre, j'organisais le tout. Mon frère fut tué par des brigands qui en voulaient à sa bourse, durant une chasse alors que je n'avais que 16 ans. Une fois devenue la seule héritière encore en course, on commença à m'apprendre davantage comment gérer des terres, des richesses, l'on m'enseigna les bases de l'escrime afin que je puisse me défendre au besoin. Je continuais bien sûr à côtoyer Fergo, durant toutes ces années, durant lesquels je développais encore mes connaissances, mes méthodes, afin de devenir comme lui, un érudit potentiellement réputé un jour. La question du mariage avec un parti intéressant s’entérina pour un temps, mais ne quitta jamais la pensée de mon père. Je fêtais tout juste mes vingt quatre ans lorsque mon père m’annonça son futur remariage avec une riche noble, et me laissa sous entendre que le mien approchait. Je n'étais guère ravi, car si cet union donnait un fils, mon héritage partait en fumée, ce que je ne pouvais accepter. Des mois plus tard, la nouvelle femme de mon père tomba enceinte, et d'après les prêtres et les médecins, « Mitra », même si il n'y était pour rien, donnerait bientôt un fils à notre famille. Cela ne se passerait pas ainsi, et il me fallait encore pousser le destin une nouvelle fois. En m'arrangeant comme pour mon frère, je faisais en sorte que ma belle mère meurt. Je demandais à des hommes de scier les poutres sous un pont afin que celui ci s’effondre lors du passage du carrosse, ne contenant alors que cette femme, des suivantes et un cocher. Le carrosse finit au fond de la rivière, tout le monde s'y noya. Mais tout ne se passa pas comme prévu pour moi. Par un étrange hasard, mon père se retrouva en possession de lettres que j'avais envoyé à ces hommes pour détruire le pont. J'ignore toujours qui m'a trahis. Sa colère fut grande, de même que sa tristesse. Dans sa rage, il m'accusa d'avoir fait tuer mon aîné par le passé, sans aucunes preuves. Il voulut d'abord me remettre au seigneur de Jerida pour que la justice de Mitra soit faîtes. Il me garda enfermé dans ses geôles pendant plusieurs jours, durant lesquels il commença à être pris de folie, par la perte de son deuxième fils, et par ma trahison. Ces jours enfermés dans les prisons de mon propre père furent bien longs, je pensais alors mourir, moi, future héritière de tant de biens. Je craignais de perdre la vie, je craignais de tout perdre. J'étais prête à implorer son pardon. Contre toutes attentes, il me le donna, en échange de quoi je devais … lui donner un fils. Sa folie devenait grande et bien dangereuse et je ne pouvais m'y résoudre. J'acceptais sa demande, et préparait dans mon esprit un moyen de me débarrasser de lui. Je devais également me hâter, car le temps me manquait. Je supportais à peine la première nuit, et moins encore les quelques nuits suivantes, je savais très bien que je ne pourrais survivre à beaucoup d'autres. J'utilisais ce temps pour lier contre lui des opposants politiques, en échange d'un mariage avec un influent noble de Jerida. Cet accord de mariage fut signé par chacun des parties. Je gardais bien sûr le silence sur ce que mon père faisait avec moi chaque nuits. Nous organisâmes rapidement son empoisonnement lors de son anniversaire qui se déroulerait dans les jours à venir. Le jour vint finalement, une fête fort grande fût organisée, avec danseuse, jongleurs, musiciens, et nombre de convives, y compris le seigneur de Jerida. Avec hâte, j'attendais que mon père boive le verre de vin empoisonné que nous lui avions préparés. Il but le verre d'une traite, puis me regarda avec un large sourire. Il commença à tousser et son nez commença à perler d'un liquide rougeâtre. Tout le monde le regardait avec horreur et comprit ce qui se tramait. Avec sérénité, il sortit de son manteau une fiole, qu'il but cul sec. Il venait de boire l'antidote, mais comment avait il pu prévoir cela ? Il savait avec exactitude quel poison nous lui ferions boire. J'eus rapidement l’estomac noué, et la peur d'avoir une nouvelle fois été trahis fut grande. Cela signerait mon arrêt de mort. Sans trop réfléchir, je me levais pour me diriger vers la sortie. Alors que j'en approchais, des gardes se mirent devant la porte, et c'est le seigneur de Jerida qui prit la parole. Il me demanda pourquoi je partais si vite et ce qui me pressait ainsi. Puisque je ne répondais pas, il répondit lui même avec un sourire si c'était parce que je venais de rater ma tentative d'assassinat, moi et mes complices. J'étais perdue, je le savais. J'eus comme des hauts de cœur, sachant ce qui allait m'attendre. Il donna alors l'ordre à ses hommes de se saisir de moi même et de mes complices afin de nous conduire en geôle. Tout mes complices, sauf un. En cellules, on m'expliqua que l'un de nos complices travaillait pour le seigneur, qu'il l'avait tenu informé de nos agissements, et que ledit seigneur avait choisis le parti de mon père plutôt que le mien, et qu'il lui avait donc fourni l'antidote. Ensemble, ils avaient préparé une contre attaque, et avaient même pu mettre la main sur l'accord de mariage entre moi et mon complice. Ma défaite était totale et je le savais. Je me retrouvais une nouvelle fois en geôle, et rien ne pourrait me sauver cette fois ci. Le temps semblait long dans ma sombre et humide cellule. Je me laissais dépérir, seule dans ces ténèbres. Vint enfin le jour de mon jugement. Je n'en ai que peu de souvenirs, tant mon esprit s'était persuadé que j'allais mourir là, tant j'étais préoccupé par la mort. Je me souviens des questions que l'on me posa alors, de la vérité que je donnais, y compris sur la mort de mon aîné. Je me souviens des gens qui me haïssaient, comme si j'étais la cause de tout les maux de ce monde. Je me souviens de l'horreur des gens quand ils surent que mon père me violait. Je me rappelle de l'odeur de la peur, de la haine et du dégoût. Par rapport aux révélations que je fis sur les incestes entre mon père et moi, des médecins m’auscultèrent et affirmèrent que je n'étais pas enceinte d'une telle union, considérée par tous, et par les prêtres les premiers, comme sacrilège. Aux yeux de Mitra, l'inceste était un crime et mon père fut donc condamné à une lourde amende. Mes complices eurent pour la plupart la tête tranchée, seuls les plus importants et influents d'entre eux furent pardonnés et simplement emprisonnés ou soumis à l'amende. Quant à moi, à mon grand étonnement, on ne me condamna pas à mort, mon père ne la souhaitait pas et demanda grâce. Je fus donc condamné par le seigneur à l'exil, contrainte à vivre loin de ma cité et loin de mon héritage. On devait me conduire jusqu'aux portes d'un désert dans lequel "Mitra déciderait de mon sort". Autant dire que le seigneur de Jerida souhaitait ma mort. Pouvais je vraiment me débrouiller seule dans un tel endroit, moi qui avait connu toute ma vie le faste des palais. On demanda à une escorte de cinq hommes de m'accompagner jusqu'au lieu de mon exil, puis de m'y laisser. Le problème, c'est que nul ne précisa dans quel état je devais arriver dans ledit désert. Je ne pus me résoudre qu'à suivre mon destin, je ne pouvais plus rien faire pour l'éviter. Je partis donc un matin avec la troupe, en grande tenue afin de bien marquer le rang qui serait toujours le mien, à mes yeux. L'ambiance du voyage était tendue, et je voyais bien que quelque chose se tramait dans l'ombre. J'étais loin d'être laide et je savais que les hommes voudraient en profiter un peu avant la fin. J'essayais de les corrompre, de les convaincre, mais rien n'y fit, je devais continuer ma route, sous la menace de leurs lames. Nous arrivâmes finalement aux portes de cet océan ensablé, cuisant sous le soleil. Je savais que mon destin prendrait fin ici, et que tout serait bientôt finis. Je descendais de cheval, n'y ayant pas le droit dans mon exil, et m’apprêtait à m'aventurer dans cette étendue vaste et étrange. Les soldats m’arrêtèrent, me jetèrent au sol, et me menacèrent de leurs armes. Ils m'apprirent alors que le seigneur leur avait demandé de m’exécuter ici par décapitation, loin de tout soupçons. Ils devaient aussi me souiller et profiter de mon corps auparavant. Je ne savais pas comment réagir et ne comprenais pas pourquoi le seigneur me haïssait tant. J'étais mortifiée, effrayée, tremblante de peur. Ils étaient cinq, je tentais de me débattre, mais je ne pouvais rien faire. J'étais de plus tellement apeurée par la mort qui pointait le bout de son nez. Pendant qu'ils commençaient à faire leur affaire, nul ne s’aperçut que des nuages épais avaient commencé à cacher le soleil, que le temps se faisait plus sombre, et que l'air était plus lourd à supporter. Les premiers grains de sable, voltigeant et virevoltant, furent caractéristiques d'une tempête de sable. Elle arrivait de l'endroit d'où nous venions, ce qui était étrange, comme si elle voulait nous pousser dans le désert, pour nous y piéger. Cette tempête attira l'attention de mes détracteurs suffisamment longtemps pour que je m'empare d'une dague, que je blesse l'un d'eux, me permettant de fuir dans ce blizzard ensablé, de sable dansant dans les airs, obscurcissant la vision et atténuant les sens. J'étais nue, humiliée, perdue au milieu d'une tempête, au milieu d'un désert, ayant soif et faim, des hommes me traquant non loin de là. Seule la tempête de sable me permettait de leur échapper et de ne pas retomber en leurs griffes. C'était comme ci le destin me punissait pour mes méfaits, moi qui était si loin de mon palais, si loin du faste dans lequel j'avais vécu. Le sable commença à avoir raison de moi, et je sentais que mes jambes se faisaient de plus en plus lourde, la douleur était de plus en plus forte, et mes pas de plus en plus faibles. Finalement, ce fut le noir complet. A mon réveil, je gisais, nue dans le sable, aux pieds d'étranges structures, apparemment proches de végétation. Il semblait que j'avais perdue connaissance, et que les hommes qui me traquaient avaient disparus. Je mis du temps à réaliser que je portais un étrange bracelet en or sur le poignet. Je tentais bien de l'enlever, mais sitôt le fis-je, sitôt je sentis que mes forces m'abandonnait, comme ci ce bracelet était lié à ma vie. Bien étrange que cela. Qui avait bien pu me mettre une telle chose ? Je m'aventurais alors plus en avant, effrayée, apeurée, l'âme en peine, me posant d'innombrables questions. Je ne pouvais pas rester sur place, sinon ce serait la mort. J'avais cru par deux fois que ma vie s’achèverait, je refusais de m'apitoyer sur mon sort pour la troisième fois. Ce désert ne me tuerait pas.
  7. 2 points
    LDoukelli Le stratège Lors de sa plus tendre enfance son père lui a été enlevé car ses ambitions dérangeaient des gens puissants dont lui même faisait partie. Ce petit Stygien qui vivait avec sa famille dans une cité des plus reculée de Stygie, puissante ville dont le père était sur le point de prendre le pouvoir. Il se retrouve alors orphelin de son père et se vu dans l'obligation avec sa mère, ses sœurs et ses frères de quitter la ville afin de vivre loin de la civilisation avec pour toit le ciel. Sa famille fervent fidèle de Set priait sans relâche le dieu serpent, il suivait car c'était le seul dieu qu'il connaissait. Étant le cadet de la famille il ne pouvait qu'être témoin de la détresse de sa famille, allant chasser et certaine fois combattre car il était pourchassé par les nobles voulant éradiquer sa famille. Les années ont passées, il est maintenant adolescent, il a passé son temps à lire puisque ses frères et sœurs s’occupaient de tous et le protégeaient. Ses frères lui apprirent à combattre et ses sœurs à manier l'arc et l'art oratoire. Quand à lui, il lisait le reste du temps afin de comprendre le monde, les sentiments des gens, la stratégie, le pouvoir. Qu'est ce que le pouvoir, ce pouvoir qui a plongé sa famille dans la misère. Un jour les nobles leurs tombèrent dessus exterminant une partie de sa famille, se retrouvant seul sans famille ni amis, il parcouru la nature et y viva de nombreuse années. LDoukelli aveuglé par sa haine réussis à retrouver un oncle dans une ville Stygienne au loin, lui demandant de l'argent afin de se monter une armée. Mais sa famille de nature orgueilleuse voulant toujours plus de pouvoir son oncle lui fixa une condition: "Va assassiner tous les nobles de la ville sans faire une seul exception, homme, femme, enfant, vieillard, sans pitié. Frappe jusqu’à ne plus entendre un seul de leur souffle, frappe jusqu’à décomposer leurs corps. Que Set soit avec toi, que le serpent soit à tes cotés." Pendant des jours il attendait, tapis dans l'ombre d’une ouverture car évidement ces nobles sont bien protégés. Après plusieurs semaines un événement, un jour de fête où l'alcool était à foison. Les gardes étaient partis un moment chercher à boire. LDoukelli assassina les quelques gardes restant et saoul. Il pénétra un premier domaine, tuant de sang froid chaques nobles en repensant à ce dont il était capable. Après avoir exterminé les nobles, il partis voir son oncle. Ce derniers à la fois impressionné et heureux car il venait de s'assurer le pouvoir absolu dans cet ville Stygienne. --- Elypse --- LDoukelli levant une armée partis à son ancienne demeure afin de faire parler le fer. D'un sang froid parfait, connaissant chaque recoin, chaque faille de la ville. ---Elypse--- Il la fît disparaître de la carte et renvoya ses hommes. Pris de folie et solitude, ses nuits n'étaient que torture repensant à sa famille décimée et aux noble qu'il a tué de sang froid. ---Elypse--- Errant pendant une année entière, il rencontra des fidèles de Mitra dont un prêtre. Il le pris avec eux et tenta tant bien que mal de l'amadouer afin qu'il parle ( car il refusait de parler ) et de le convaincre de joindre la croyance Mitradite. Mais rien n'y fait, il se contentait de les protéger des bandits sans parler. Le prêtre. Il étai doux avec LDoukelli. Bien que ce derniers étai d'une croyance inconnue. LDoukelli avait l'air d'apprécier une fille. Il a souvent favoriser sa protection plutôt qu'un(e) autre. Il appréciai se tenir à ses coter, seulement il ne décrochai jamais un seul mot ni son de sa bouche. Le seul moment ou il semblait épanoui étai celui ou il combattait les ennemis en surnombre et puissant cela semblait être sa seul satisfaction, Malgré qu'il n'étai ni grand ni puissant sa ruse lui faisait dominer ses adversaires. Une nuit sombre alors qu'ils étaient sur le point de s’arrêter et de manger, un homme vînt à eux. Le visage masqué une lame derrière le dos fine et aiguisée. LDoukelli méfiant, se tenait prêt à dégainer. L'homme énonça une enigme : " Qu'est ce qui est sombre, froid, dont les ténèbres eux même tremblent à sa rencontre ? " LDoukelli réfléchit et subitement se souvint que dans ses livres il lu un jour, des histoires sombres à propos d'un dieu sombre de Stygie. L'homme après quelques instant, sans réponse, se mît à avoir un regarde vide, pris une posture et dit de façon froide : " Ajujo celui qui fera de cette nuit la pire de votre existence et qui découpera ton âme." En sortant sa lame le sang, gicla par la même occasion dans la nuit sombre. Avec sa tenue aussi sombre que la nuit le sang gicla de toute part. LDoukelli arme à la main, attendait le faux pas de l'homme, attendant patiemment. Et lorsque le moment fût bon pour lui, il tenta de le trancher... Rien, il planta son épée dans un arbre, il vit alors la lame de l’ennemi sous sa gorge et l'homme posa une énigme : " Dit moi Stygien, avant de mourir veux tu savoir qui est magnifique et ténébreuse dont le visage est caché d'un crâne et dont Ajujo lui même craint ? " LDoukelli se mit à rire et répondit, un sourire aux lèvres ( sa première parole depuis une année ) : " Bien sûr !!! " il cria ensuite : " Nebethet la maîtresse de la nuit et des ténèbres !!! celle qui fera de cette nuit la pire de ton existence et qui découpera ton âme ! " C'est alors qu'il planta une dague empoissonnée dans l’abdomen de l'agresseur qui fut immédiatement immobilisé. Il tomba à terre et LDoukelli sourire au lèvre le regardait lentement partir et lui dit : " Je suis Stygien celà ne se voit pas ? Pensiez vous que mes lames ne seraient pas empoisonnées ? maintenant vous allez rencontrer la déesse de la nuit. Vous savez, celle qui terrorise votre dieu et me chérie depuis des années de solitude ?" LDoukelli sortît alors, un crâne de hyène et le mît sur sa tête et disant à l'homme :" Ne suis-je pas si beau que Nebethet m'interdit de montrer mon visage ? Ne ma t-elle pas dit que tous ceux qui l'ont vue devrons mourir ?" ---Suite à Bientôt---
  8. 2 points
    Je me permet d'ouvrir cette discution pour vous demandez si vous avez des idées de noms pour la ville de LA GRANDE tribu de Yoggs qui fait un peu plus sérieux. Donnez vos noms et nous organiserons un vote à l'interieur de notre clan ! Merci de proposez des idées !
  9. 1 point
    Bonjour à tous! J'ai les réponses à vos questions de la semaine. Oscar Lopez a répondu cette semaine, le concepteur principal de Conan Exiles. Un plan pour réparer la réflexion de la lumière sur les cheveux la nuit, en faisant briller comme un super saiyan près d'une torche ou d'un feu? Nous connaissons les problèmes avec le shader des cheveux (la technologie qui rend les surfaces de certaines façons). Au cœur, c'est un problème avec la façon dont les projecteurs de la torche et du feu de camp fonctionnent. Ce n'est pas une solution simple mais c'est dans notre liste. Y aura-t-il plus de créatures avec le nouveau biome? Comme des loups dans la partie enneigée, etc. Dieu, j'espère que les loups ne vont pas paralyser comme les hyènes. Oui, il y en aura. Les hyènes qui paralysent est quelque chose que nous examinons également. Nous sommes tous d'accord pour dire que ce n'est pas une mécanique amusante, mais nous avons dû aller vite parce que nous avons eu de sérieux problèmes de jeu avec les joueurs qui parcourent facilement et sautent des zones censées être difficiles. Désolé pour les hyènes (et les araignées aussi)! Sur l'image initiale, il mentionne que des «fatalités» arrivent. Quels sont les changements qui se produisent pour combattre, et quelles seront ces disparitions, idéalement? Nous recherchons une détection de localisation appropriée afin que nous puissions faire des choses comme des tirs à la tête et d'autres endroits vulnérables. Notre système actuel de «démembrement» fait un peu, mais nous voulons l'étendre au-delà des visuels. Nous avons parlé en l'interne de mort, d'animation spéciales plus élaborées, mais au moment où nous nous concentrons sur les aspects fondamentaux du combat, comme la façon dont l’équilibrage d'armes fonctionnent, ce qui vous fait choisir une attaque contre une autre, la mécanique de l'endurance et de l'armure, le rythme de combat, s'engagent / désengage, bloquer et esquiver et ainsi de suite. Lorsque le jeu a été annoncé pour la première fois, on a dit que la carte complète serait d'environ 50 km carrés. Est-ce la taille de celui-ci avec ce nouveau biome ou y a-t-il un autre biome après la plantation de Highland ? Nous ajoutons environ 12km avec ce biome. Le biome actuel mesure environ 16 km. La carte en ce moment est de 64 km, mais il y a une toile de fond sur les côtés et une quantité importante d'espace encore inutilisé. Nous ne sommes pas prêts à partager des détails sur les futurs biomes. Est-ce que les races auront plus d'impact, en plus de la biographie d’un personnage ? Peut-être une meilleure durabilité sur les armures ou les armes, une meilleure survie dans les conditions météorologiques difficiles, etc. Les NPC ont déjà des propriétés raciales. C'est à dire. Les esclaves Cimériens sont des guerriers plus sévères que d'autres races. Certaines recettes via les esclaves sont limitées à certaines races, et ainsi de suite. Nous ne prévoyons pas d'ajouter des propriétés liées au jeu pour les races de joueurs. Le choix de la race est censée être purement cosmétique. Pourrions-nous avoir des comportements animaux basiques? Le groupe de hyènes se rapproche, les crocodiles restent près du rivage mais poursuivent plus loin dans l'eau, la gazelle s'éloigne de tout, les animaux s’attaquent entre eux au lieu de s’allier pour attaquer les joueurs, etc. ? Nous essayons d'obtenir des comportements avancés dès que possible. C'est absolument la façon dont nous voulions qu'ils se comportent à partir du premier jour, mais le système d’IA a encore besoin de travail. Nous voulions que les différents animaux aient leurs propres écologies et nous avons même des distinctions entre les chasseurs et les prédateurs et une chaîne alimentaire. L’IA est en cours! Quelle est l'importance de la «règle pour être cool» lors de la conception de nouvelles armes et armures? Ou considérez-vous que la fonction est plus importante? Aussi, d'où provient l'inspiration de certaines armes et armures, y a t-il une source particulière ou sont-elles venues de l'imagination de l'équipe? Nous essayons de créer des concepts généraux qui rappellent au moins des références historiques et culturelles appropriées. Ces deux aspects ne s'excluent pas mutuellement. Nous utilisons une quantité de matériel de référence visuelle à partir des livres d'histoire et bien sûr des histoires de Conan (y compris la curiosités). Il y a bien sûr quelques concessions à la culture populaire et au gameplay (c'est-à-dire la façon dont les boucliers sont utilisés dans le combat, ce qui est complètement irréaliste mais fonctionne mieux avec la caméra et les contrôles). En général, l'idée est de rendre les personnages héroïques et rappeler le contexte de l'épée et de la sorcellerie de Conan, mais nous ne cherchons pas à fidéliser à 100% les sources historiques. Allons-nous ajouter des armes à feu ? Probablement pas (cf Khitai). Allons-nous ajouter des boucliers avec des lanternes sur eux? Oui. Les mécaniques des Chakrams rotatifs à la spinblade? Peut être? (Ne pas taquiner, c’est juste un exemple). Funcom je suis actuellement en train d'apprendre sur Unreal Engine 4 et c ++ afin que je puisse peut-être entrer dans le monde du jeu vidéo, ma question est de savoir si vous avez des conseils sur le moteur Engine 4, et peut-être la création de jeux vidéo, et à quel genre de problèmes dois-je m'attendre ? En allant dans le monde du jeu ? Je sais que ce sont des questions très générales, mais tout conseil que vous pouvez donner m’aidera ! C'est une question gigantesque qui peut être répondu de manière radicalement différente par différentes personnes. Ma suggestion de conception suggérée est : faire des jeux. Peu importe la qualité, mauvaise ou jolie ou moche. Faites des prototypes et des preuves de concept. Faites de petits jouets dont vous appréciez les bricoler. Faites des tonnes de jeux. UE4 est une excellente plate-forme pour le prototypage qui est également largement utilisée dans les environnements de production, réussir avec elle est un excellent moyen d'apprendre des compétences utiles! Alors ... à l'avenir, j'aimerais avoir un type de bombe à gaz pour mon trébuchet, des pensées? Je pense que ce serait une idée géniale et j'aimerais bombarder votre château avec eux, rapidement suivi par des orbres enflammés ! Il serait encore plus cool si les bombes à gaz seraient faites avec les cadavres pourris de vos compagnons de jeu. Salut les gars. Je regarde le nouveau biome, et j'aimerais construire ma propre ville là-bas, mais j'aime jouer nu, en plus d'une armure de base. Est-ce qu'il ferait trop froid dans les hauts plateaux pour que je fasse perdurer ma nudité culturelle? Ou va-t-il y avoir de beaux manteaux de fourrure chauds et des bottes en fourrure que je peux porter? Il y aura des façons de faire face au froid sans armure. Vous pouvez bien sûr ne porter que des bottes, si cela satisfait toujours votre identité culturelle ! Nous n'avons pas l'intention de mettre en place des manteaux indépendants pour le moment, mais certaines des nouvelles armures ont des objets chauds et épais sur eux. Ma question est : les couronnes et les diadèmes seront-ils implantés ? Conan à un diadème ou une couronne que nous aurons à l'avenir? J'aime avoir ma royauté <3 Une excellente idée que je vais relayer à l'équipe. Un sceptre aussi? Que ferait Conan? Est-ce que d'autres entités du jeu pourront monter ou est-ce quelque chose que seuls les joueurs peuvent faire? Peut-être. Assez faible dans une liste de priorités pour les améliorations de l'IA. Rendez vous la semaine prochaine Exilés !
  10. 1 point
    Exilés ! Vous avez ratés le live ? Retrouvez la vidéo ici ! Le live Funcom démarre sur les chapeaux de roues avec le trailer, présenté lors de l’E3, que nous connaissons tous ! Pour continuer, Funcom répond à quelques questions des joueurs notamment sur l’escalade et sur l’avenir de Conan Exiles. Funcom se veut énigmatique et n’est toujours pas enclin à dévoiler plus de contenu. L’escalade. Le contenu est annoncé pour « très bientôt ». Nous apprenons peu de chose que nous ne savions pas. L’escalade va changer radicalement la manière de jouer et de se défendre, elle inclut une toute nouvelle perspective au jeu jusqu’à maintenant inaccessible. Annonce d’exploration. Il est ensuite question d’un ajout futur concernant l’exploration. Une icône s’affiche lorsque le personnage découvre une zone. Et c’est malheureusement ainsi que nous restons sur notre faim. Funcom ne souhaite pas encore nous dévoiler plus de détails sur le prochain biome. Restez à l’écoute Exilés !
  11. 1 point
    Chers exilés ! Aujourd’hui, nous sommes prêts à révéler la toute nouvelle mise à jour d’extension qui arrivera très prochainement dans Conan Exiles. Voici le trailer de la futur extension ! Trailer de L'E3: Le 16 août, nous lançons Conan Exiles sur Xbox One. La version Xbox One du jeu comprendra le même contenu que la version PC et obtiendra les mêmes mises à jour. À la même date, nous introduirons également une toute nouvelle extension gratuite! Le monde du jeu est agrandi d’environ 50% dans l’ensemble, une nouvelle zone est ajoutée aux terres exilées. L’extension est entièrement gratuite pour tous ceux qui ont acheté Conan Exiles et est inclus dans le jeu sans frais supplémentaires pour tous ceux qui achètent Conan Exiles à l’avenir (sur n’importe quelle plate-forme). A bientôt Exilés !
  12. 1 point
    Petite pause sur Conan Exiles, je vous partage les trailers de jeux de l'e3 ! State of Decay 2 : Wolfenstein 2 The NewColossus Metro Exodus Assassin's Creed Origin's Ashen The Evil Within 2 Anthem Forza 7 Battlefront 2 Need For Speed Payback Dishonored : Death of the Outsider Deep Rock Galactic The Last Night PUB on xbox Fortnite Elex A Way Out Life is Strange 2 Sea of thieves CrackDown 3
  13. 1 point
    Un Dindon ! Et aujourd'hui, c'est l'anniversaire de notre Deathskylls !! Maintenant, il est vieux, côté collection ! Joyeux anniversaire copain !
  14. 1 point
    Bonjour à tous ! Suite à une réunion interne à ConanExilesFrance, nous avons pris la décision de ne pas wype le serveur. Cependant, nous allons renforcer l'encadrement sur le serveur. C'est donc avec plaisir que je vous annonce qu'un second Administrateur, Xanthos prêtera main forte à Salty Lewis. N'hésitez pas à les contacter pour toute demande, ils sont disponible ici même sur le forum, ainsi que sur le discord de la communauté. Bonne route Exilés !
  15. 1 point
    Une autre série de questions venant de Reddit et de Steam ont été posées. Voici vos réponses de la semaine. Gtmaster32: La sorcellerie sera-t-il une option valable pour le combat? Je sais qu’elle est censée être basée autour des invocations, mais si vous êtes un puissant sorcier avec 50% de réduction de santé et d’endurance en raison de la corruption, vous êtes déjà très désavantagé contre un gars avec un marteau à moins que vous ne puissiez sortir de bons sorts ou quelque chose. Joel Bylos: Ce n’est pas un type de combat direct, non. Mais une forme qui se débrouille bien … totalement possible. Wickhund: Existe-t-il des filtres pour les plans de recettes?Je serais ravi de pouvoir bloquer certaines recettes. Par exemple, être en mesure de bloquer une recette obsolète comme les poignards en pierre qui faciliteraient la recherche des recettes. Si, pour une raison quelconque, vous devez construire à partir d’une recette bloquée, vous devrez également pouvoir débloquer la dite recette. Un filtre de préférence serait également agréable pour les recettes que vous utilisez souvent. Joel Bylos: Faites quelques suggestions et nous allons les examiner. Il ne devrait pas être trop difficile d’ajouter de nouveaux filtres, mais la recherche personnalisée est également là pour vous aider. Jammku: Y a t-il une chance d’accélérer la création de renforts de fer? Sur les serveurs standard, cela prend tellement de temps. Sauf si vous avez plus de quatre forges et esclaves, c’est un mur qui freine la progression lorsque nous avons été raid ou que nous sommes pauvres. Dans un environnement «MLG», techniquement, ce ne serait pas un moyen sûr de créer des renforts de fer puisque vous devez les avoir pour le T2 et que vous ne pouvez pas compter sur la dissimulation de pros VS ou de pirates informatiques. Joel Bylos: Nous faisons un grand rééquilibrage sur de nombreux aspects du jeu en juillet, alors cela sera examiné (pour le compte rendu d’audience, je suis d’accord) Ninja-Sneaky: Il y a des problèmes graves dans chaque zone de faction et la distribution générale semble incohérente ou comme incomplète. La dernière fois que j’étais dans un camp de chiens du désert / hyène / arène / oasis (avant le patch d’alchimiste, j’avoue), les cuisiniers n’étaient pas là et un autre exemple de la faction darfari n’a pas de fondeurs à capturer, pourquoi penseriez-vous que les cannibales ou les chiens du désert ne peuvent pas utiliser des fours ou cuisiner !La main noire / la faction du navire pirate semble être le camp le plus « complet » avec la faction désert / hyène étant la moins présente, même si elle est apparemment supérieur à celui de la main noire. Cela se traduit dans le jeu où les clans ne construisent qu’à proximité du bateau pirate ou de la ville de Set. Est-il prévu d’avoir une répartition plus uniforme et avoir les noms de wiki dans le jeu ou cette distribution asymétrique va-t-elle rester? Joel Bylos: Ne mélangez pas Factions et Races. Les esclaves sont basées sur la race. Les factions peuvent avoir plusieurs races. Les Cannibales de Darfari sont la faction la plus homogène et les esclaves qui les composent n’ont pas de forgerons. Les chiens du désert ne contiennent probablement pas une race qui a la cuisine comme l’un de leurs types d’esclaves. La Main noire et les Chasseurs de Reliques sont plus diversifiés en raison d’une plus grande faction de race mixte. La répartition asymétrique est intentionnelle, mais nous prévoyons de faire des changements d’équilibrage, ce qui pourrait changer quelque chose lorsque nous l’examinons. Mais oui, l’intention est que vous allez à différents endroits pour obtenir différents esclaves. Clivedauthi: Quelques plans pour ajouter plus de types d’Orbes? Acide, Soin, Paralysant, etc … Les Orbes seraient incroyables. Joel Bylos: Pas actuellement. Certains effets sont préservés pour le système Religion et Sorcellerie. Koros: Voulez-vous regarder un peu au-delà de la surface de « Voulez-vous donner aux administrateurs plus d’outils pour créer du contenu personnalisé? » Question d’évaluer les domaines qui manquent actuellement et nécessitent une amélioration? Dans une des vidéos récentes, un développeur a laissé entendre qu’il n’avait vraiment pas posé la question et a suggéré que le jeu dispose déjà de tout ce qui est nécessaire pour cela. Les problèmes que j’ai rencontré avec les outils actuels sont les suivants: 1. Je dois constamment remplacer manuellement toutes les créatures et npcs. Quand ils sont tués ou errants (comme ils le font souvent) ou le serveur redémarre, je dois revenir en arrière et les remettre manuellement. J’aimerais pouvoir créer des points de placements permanents. 2. Presque toutes les créatures et npcs sont attirés par les joueurs qui entrent dans un rayon très large et font de grands efforts pour accéder aux joueurs. Cela va rapidement ruiner toutes les rencontres que je crée, car toutes les esclaves quittent leur poste. Les esclaves placés dans une pièce utilisent leur vision à rayons X pour voir les joueurs quand ils restent encore dans d’autres pièces et couloirs et ils sont tous à la porte d’entrée avant les joueurs, ce qui rend presque inutile de peupler les chambres. 3. Si je veux créer un butin personnalisé pour les coffres et autres conteneurs sur un serveur PVE (ce que je fais), je dois configurer TOUS les conteneurs sur le serveur pour qu’il soit public afin que le joueur qui explore mon contenu puisse les ouvrir. Les joueurs ne sont pas trop friands de la façon dont ce paramètre affecte leurs coffres privés. Sur un serveur PVP, les joueurs explorateurs peuvent écraser les coffres vers l’enfer, mais je dois les remplacer tous. Être capable de définir des autorisations publiques / privées sur les conteneurs serait un plus. 4. Je dois remplir manuellement les conteneurs de butin lors du démarrage du serveur et après chaque redémarrage ET après que quelqu’un prenne le butin. Ceci (comme l’apparition de créature) m’empêche de laisser le contenu disponible aux joueurs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Je dois fondamentalement programmer des temps de réapparition avec les joueurs afin qu’ils ne cherchent pas seulement un château abandonné. Être capable de définir une table de butin personnalisée permanente pour un conteneur serait génial … 5. Je ne peux pas avoir de portes sur mon contenu personnalisé sur un serveur PVE parce que les joueurs ne pourront pas les douvrir (sauf si je suis là pour ouvrir les portes à chaque fois). Sur un serveur PVP, ils peuvent détruire les portes, mais je dois les remplacer toutes. Être capable de définir des autorisations publiques / privées sur les portes est un plus. Les Mods peuvent résoudre certains de ces problèmes, mais pas tous. Ce sont aussi des choses assez élémentaires auxquelles je ne pense pas que nous devrions pas avoir besoin de mods. Cela pourrait également aller au-delà de votre intention originale pour le jeu, mais c’est quelque chose que je sais que beaucoup d’administrateurs de serveur apprécieront vraiment. Joel Bylos: J’ai la première question, alors laissez-moi être très clair cette fois-ci. Le panneau d’administration est destiné à l’administration du serveur et aux éléments mineurs d’évaluation / de reproduction. Ce n’est pas, et n’a jamais été destiné à être un outil de création de contenu. Ce n’est pas le gestionnaire de Neverwinter Nights (l’ancien, pas le MMO) et ce ne le sera pas. La plupart de vos points ici sont des choses que notre jeu lui-même ne supporte tout simplement pas actuellement. Cela n’a rien à voir avec le panneau d’administration. 1. Vous ne pourrez pas placer des monstres en permanence (via le panneau d’administration) et concevoir leur comportement. Notre système d’intelligence artificielle ne fonctionne pas de cette façon et les créatures engendrées par le panneau d’administration ne sont pas configurées pour fonctionner plus que des tests simples dans le jeu. 2. Les mobs ont une IA qui doit être modifié. Le panneau d’administration n’y changera rien. Lorsque nous aurons modifié l’IA, cela se propagera naturellement à toutes les créatures. 3. En bref, oui, nous voulons donner aux gens la possibilité de modifier les autorisations (pas seulement les administrateurs ce qui répond au 3 et 5). 4. Vous ne pourrez pas définir une table de butin personnalisée au moment de l’exécution, mais les mods peuvent absolument faire cela. Daenaira: Chère équipe de Funcom, j’ai une question sur le Panneau de contrôle de l’Administration. Actuellement, vous ne pouvez pas affecter des Supporters à votre Serveur, sans qu’ils aient un accès complet à toutes les petites configurations du Serveur (ce qui signifie qu’ils peuvent littéralement faire tout ce qu’ils veulent sur le serveur … des choses mauvaises ou bonnes suivant leurs plaisirs) Ma question est: allez-vous nous donner plus d’options de contrôle pour le panneau d’administration afin que nous puissions assigner certaines tâches à certains joueurs sur les serveurs pour supporter la communauté de notre propre Administrateur Serveur ? Comme leur donner seulement le droit de supprimer des bâtiments qui bloquent des choses,téléporter des joueurs ou se téléporter vers eux ou ne générer que certaines choses? Est-ce que vous allez rendre le panneau de contrôle administratif plus utile et sélectif et nous donner plus d’options pour gérer le serveur et les joueurs? Joel Bylos: Des niveaux d’autorisation pour les administrateurs? Ce n’est pas banal et signifie que nous devons apporter beaucoup de changements au jeu, alors la seule réponse que je peux donner est peut-être. Je l’ajouterai à ma liste. Marksthecylon: Pourquoi avez-vous décidé d’utiliser un ascenseur horizontal plutôt que quelque chose comme un pont à corde? Joel Bylos: Un dev l’a fait sur son temps libre. Ce n’était pas quelque chose de planifié ou demandé en termes de projet, mais quand il m’a montré, j’ai dit: «Je suppose que nous pouvons l’ajouter». Donc, ce n’était pas comme si nous avions décidés de faire un pont à corde ou un ascenseur horizontal. C’était plutôt comme «Quelqu’un a fait un ascenseur. Peut-on l’ajouter Joel? » Wraith: Est-ce que vous avez des plans pour améliorer l’enregistrement des manipulations du serveur pour les serveurs dédiés? Être capable de voir qui a cassé cet objet ou qui a tué qui et quand. Cela aiderait beaucoup à rendre les serveurs non officiels plus faciles à gérer et cela les rendrait plus amusant pour les joueurs (avec des règles appliquées en fonction de quelque chose et non des « on-dit »). Joel Bylos: Oui, il est prévu d’améliorer cela. StupidMonkey: Je ne peux pas imaginer que vous ne fabriquiez pas de Sièges / Voyage/ Port, alors est-il possible d’obtenir un aperçu de ce à quoi s’attendre? Tout le monde à qui je parle s’attend à ce que les rhinocéros, les chevaux et les chameaux se montent. Réglez ça directement
  16. 1 point
    La Mise à jour #28 présenté sur le live aujourd’hui de la part de Funcom avec la compagnie de Spynosaur, nous dévoile le futur contenu qui sera bientôt disponible en jeu. https://www.twitch.tv/videos/150617962 Le stream démarre avec beaucoup d’interrogation sur l’escalade concernant notamment la protection des bases. L’équipe se veut rassurante auprès de la communauté. Nouvelle fonctionnalité : Les marqueurs. Nous l’attendions et la voilà enfin ! L’ajout de marqueur a placer suivant notre bon vouloir sur la carte, il suffit de sélectionner l’icône désirée et de positionner l’emplacement où doit apparaitre le marqueur. Il y a également la possibilité de donner un nom à chaque marqueurs.. Nous pouvons également admirer la refonte de la carte. Nouvelle fonctionnalité : L’escalade. Il sera désormais possible d’escalader n’importe quel type de support. Les falaises, rochers, arbres pour les élément du décors, mais aussi les murs de tout tier ainsi que les toits. Deux items pour l’escalade sont présentés, les gants et les bottes. Ils offrent la possibilité d’escalader en consommant moins de stamina. L’ascension pourra donc être de plus longue durée avec ces équipements. Le port d’une armure lourde lors de l’escalade consommera légèrement plus de stamina.Il est également possible d’éviter une chute mortelle en se rattrapant à une surface qui peut être escaladée. Lors d’une ascension, si le joueur subit des dégâts, il chute. Si l’on marque une pause en escaladant, la stamina ne se recharge pas. Nous avons hâte de voir cette fonctionnalité en jeu, elle permettra le raid de base imprenable jusqu’à maintenant et surtout l’accès à des zones qui étaient inaccessible. A bientôt Exilés et restez à l’écoute !
  17. 1 point
    Elle ouvre les yeux, le soleil levant la rend aveugle un moment mais elle n'y prête même pas attention. Elle n'est plus que douleurs et contusion. Le soleil avance et ses rayons brulent son corps blanche et imberbe totalement exposé. Elle entend encore la voie haineuse de l'homme responsable de sa situation "Nissa, accompagne donc les hommes, qu'ils se tiennent loin de celle qui aurait dut être mienne, celle-là, aucuns hommes ne la touchera." La silhouette vielle et courbé, s'approche, sous les riches vêtements de tissu brodé d'or et d'argent, on sent l'odeur de pourriture qui s'échappe des replis que les habits ont du mal a tenir. Un homme proche de la fin, gras comme une marre de saindoux, puant déjà de la décomposition de la peau que son corps ne peux plus nourrir. "Tu refuses de me donner quelques années e plus, tu n'auras alors que quelques jours pour sentir la mort te prendre !" La carriole contenant sa cage se met en route dans le désert quittant la belle capitale du Vendyha, les grandes porte blanches se fermes, lui interdisant définitivement tout retour a son foyer, le désert qui sera sa dernière demeure l'attend les bras ouverts. Elle sort de sa léthargie, non, elle ne se laissera pas mourir ainsi, les souvenirs s'effacent alors que le soleil assèche doucement et impitoyablement sa gorge. Elle tire sur les liens, la fibre craque un peu. Le soleil l'assomme encore, la plongeant peu a peu dans le noir. Non ! Elle ne restera pas là, elle se débat, hurle, de nouveaux souvenir refont surface. Elle hurle, son père est étendue sur son lit, son visage qui paraissait deux décennies de moins que son âge réel est maintenant strié de veines vertes foncé, du vert-moussu, impossible de se tromper elle essaye de détournée son regard mais le capitaine de la garde, qui est intervenue a point nommé, la force a regarder en éclairant le défunt avec sa torche. "Vous êtes en état d'arrestation ! Comment un monstre comme vous peut-il se cacher dans une si belle apparence !" Elle essaye de parler, une gifle la jette contre le mur, la lèvre fendu couvre ses dents d'un voile vermeille. Mes mains puissantes s'emparent d'elle et la conduisent a travers les pavé riches de la ville vers la tour sombre, lieu où se cache tout ce que les gens du communs ne veulent pas voir. Le cachot de pierre est sombre, humide et froid. quand la porte d'ouvre afin de laisser passer un prêtre de Mitra elle illumine une forme en robe de soie légère, recroquevillée dans un coins les yeux gonflés par les larmes, les cheveux emmêler de crasse accumulé par les jours passer dans le noir et le menton tacher du brun typique du sang sécher. Elle ouvre les yeux, le soleil arrive a son zénith, sa fureur inspirée par la peur et le désespoir on fait craquer les liens qui retenais son bras droits, la chaleur l'étouffe, défaire les pieds et son autre mains ne lui poserais aucuns soucis, là c'est une torture de plus. Elle tombe dans le sable et lève la tête en direction de la gourde d'eau laissé là pour la tenter. Encore une tentation... Encore un souvenir. La chaise en bois rembourrée de coussin est un luxe qu'elle apprécie bien plus après les jours passés dans la tour de pierre, comme l'eau que la novice utilise pour laver son visage a petite touches de mouchoir de tissu fin. Le père Saning la regarde d'un air désolé. "Ma pauvre enfant, comment allons-nous vous sortir de là ?" Sans attendre la réponse il pousse vers elle un bol d'eau "Mitra est-il toujours avec vous ? Prouvez-moi donc que vous n'avez pas fait l'irréparable" Silencieuse, elle plonge une main dans le bol, l'eau siffle doucement au contact de la paume avant de prendre une couleur crème claire. Elle retire sa main, le Père y plonge sa propre main et souri quand la douce chaleur efface les imperfections qui tachent sa dextre. "Soyez heureuse ma fille, nous pouvons vous sauver" Il ouvre un parchemin, une proposition de mariage, le seigneur Sewrah avait besoin d'un héritier et de quelques décennies supplémentaires. Une propositions qui lui est familière, la même que son père a écarter quelques jours avant son empoisonnement. Le riche notable avait les contacte, les moyens et la nécessité de faire tout ce qui est possible pour la prendre en tant que femme. Une vie passé a être engrossé par ce porc en lui donnant des années de vie qu'il ne mérite pas. Sa mâchoire se crispe, elle hésite, encore une fois les puissant abusent de leurs position de force, son cœur bat la chamade, il serait si simple de dire oui... Elle regarde le prêtre, il a un léger sourire au coin des lèvres, il sait.. Quelques instants, une seconde peut être, le temps pour une goutte de faire le chemin entre le tissu et la bassine d'eau Les mots s'échappent de sa bouche avant qu'elle en est vraiment prise conscience "Non" Elle est ferme, impressionnante, elle s’est redresser et la novice comme le prêtre ont reculés "Non ! Jamais ! Comment vous, qui avez dédié votre vie au seigneur de la miséricorde vous pouvez oser !" Elle est debout poings fermer, calme, implacable, elle ne se reconnait même plus, la novice crie de peur maintenant et le prêtre a même saisie le manche de son lourd symbole en pierre. La porte s'ouvre, une femme vêtue de cuir pourpre et de gants en tissu fait irruption. De ses doigts fins jaillis une fine aiguille qui se plante dans l'avant-bras de la prisonnière "Arrêtez Edelween !" Le prêtre semble soulager, la jeune fille en colère s'assoie, vidée de ses dernière forces, la tête qui tourne la vision qui deviens floue et la voix susurrante de la femme vêtue de cuir "Tss quel dommage jeune fille, cela aurait été si agréable toi et moi... mais merci de me laisser toute la place.." La garde fait irruption quand elle rouvre a moitie les yeux, le symbole du prêtre dans la main. Elle se met à genoux quand une circonvolution gluante glisse paresseusement de la pierre vers le sol et heurte avec un bruit moue le crane défoncé de la novice aspergeant le visage tuméfier a mort du prêtre.. Parricide, empoisonneuse, tueuse de religieux... rien ne la sauverais plus. Elle ouvre la gourde, l'eau rendue chaude par le soleil est une bénédiction, elle se traine à l'ombre dans le sable qui crisse sur sa peau nue et elle se ramasse sur elle-même. Que faire, comment s'en sortir, comment survivre. Son apathie disparait quand l'ombre tourne et que son corps lui rappel la douleur qui le parcoure de bout en bout. "Apprend, encore une fois, apprend, comme toujours apprend et vie" Ce murmure encore, ce chant qui la poursuite et qui se fait entendre dans les moments ou elle prend sa vie en mains, ou les décisions, ses décisions influent sur sa vie. Lentement elle se lève, jette un dernier regard sur les poutres de bois planter en X sur le sol qui devait être son dernier lieu Le dernier de ses anciens souvenirs.... Nissa regarde les hommes qui attache la frêle jeune fille au croisillon de bois, nul n'a tenté de la toucher a nouveau, le premier qui essaya git dans les dunes de sables la mains crisper sur les entrailles qui glissaient de ses doigts quand elle lui a ouvert le ventre de ses lames effilées. "Allez-y, je vous rattrape, j'ai un dernier travail a faire" Mu par la peur, les hommes sont repartis. "Tu as soif ?" Nissa ouvre une gourde et la vide a moitié dans sa bouche et sur son visage avant de la posée sur une pierre en face de la suppliciée. "Quel gâchis de te laisser là, un mot et je te ramène à ton futur maris, une fois que tu lui aura donné un héritier il te laissera tranquille." Un coup rapide, les lames incurvées déchirent le tissu la laissant exposée au soleil "Un corps si jeune, si frêle, si ... appétissant, non en fit il y a peu de chance qu’il te laisse tranquille, mais je m’occuperais de toi aussi" Alors qu'elle parle, la pilosité de la prisonnière tombe au sol, balayé par le vent brulant Elle se relève une fois son œuvre achevée « Ta réponse ? » Elle attend quelques minutes les yeux figé dans le regard d’Edelween avant d’haussé les épaules "Dommage, mais je suis gentille avec toi, tu auras des caresses du vent avant ta mort, profite en bien !" Et partant d'un grand éclat de rire elle pose un baiser humide sur la partie mise totalement a nue, arrachant un frisson à la future morte, puis elle lance son cheval laissant la jeune fille au désert et à la terre des exilés.
  18. 1 point
    Son corps flotte dans l'eau chauffé par le soleil. Personne ne se trouve dans les thermes elle peut enfin en profité. Seule, enfin, elle a pliée avec soins ses vêtements et se donne enfin un temps pour elle. Les travailleurs libre continues de travailler sur la capitale et son voyage c'est passer sans heurts lui laissant quelques heures de répits. Elle ferme les yeux laissant le clapotis de l'eau la bercer doucement alors que son corps commence a rayonné doucement d'une lumière bleutée reposante et bienfaitrice. Les souvenir de son adolescence revienne, le jour ou elle a scier la corde de ce chariot d'esclave pour les laisser s'enfuir. Les longues promenades dans les forêts du Vendhya prudente pour échapper aux prédateurs, mais éveiller pour cueillir les plantes médicinales. C'est a demi consciente qu'elle sent une pression appuyer sur elle, dans une grande gerbe d'eau elle sent son corps s'enfoncé Le monde prend une teinte rouge alors qu'elle ouvre les yeux en se débattant contre un ennemi qu'elle ne perçois même pas a travers l'écume de l'eau. Son souffle commence a lui manquer le rouge s'assombris encore et la plonge dans un noir quasi complet. La forme féminine sort de l'eau, les cheveux ruisselant d'eau le corps gracile mis en valeur par les gouttes qui ruissellent sur la peau semblables a des milliers de petits rubis dans la lumière du soleil couchant. Les bras croisé sous sa poitrine qui goutte peu à peu, la forme se relève entièrement. Alors que la nuit étend son obscurité sur le visage qui se redresse les yeux s'ouvrent comme des joyaux violets dans le noir. Dans la nuit on devine un sourire qui s'épanoui sur ce visage porcelaine, le rendant terrifiant et magnifique. La forme s'élance, rapide, sublime, précise et féline. Alors que les heures avance dans le noir, la plaine se couvre de hurlements et des gargouillis d'agonis des daffaris qui ont établis leurs camps proche des cascades. Un, puis Trois, cinq puis dix, vingt, combien subissent un sort terrible, le compte est brouillé au petit matin par le festin que les hyènes se sont occasionnées sur les corps à la poitrine ouverte. Parmi les survivant certain décrirons un démon terrible, d'autres un fantôme de femme sans pitiés. Tous aurons vu son corps a demi nu dans la lumière de la lune, effectuant une danse de mort, tranchants d'une main et prélevant les cœurs de l'autres. Une forme mortelle, magnifique qui instille le poison de la terreur comme le serpent instille son venin. Les hurlements sont fini, l'heure sombre n'est plus et au loin le soleil recommence a faire glisser ses rayons sur la terre des exilés. Elle ouvre les yeux brusquement et se redresse. Elle est dans son lits, un poignard de set posé a coter de son oreilles. Elle ne s’est pas noyer, aucuns marque de son agression, aucuns souvenirs de son voyage des thermes à sa maison. Les vêtements sont plier sur le coffre et une petite jarre en terre est posé dessus, un serpent de glaise en fait le tour, comme une femelle protégerais son œuf. Tremblante elle ouvre la jarre, l'odeur l'agresse avant la vue, une senteur métallique, puissante et épicée. Dans la jarre un cœur humain, parfaitement découper, fini de flotter dans du sang frais. Alors qu’il s'enfonce dans le récipient en terre quelques bulles finissent de crever la surface Horrifiée Edelween regade tour a tour la jarre et le poignard, sans comprendre, un message ? une menace ? Tramblante elle tire les couvertures du lit a elle et se force a redevenir calme Elle doit aller à la capitale de Set, elle aura des questions à poser a la pharaonne.
  19. 1 point
    Haute Savoie également ! =(^.^)=
  20. 1 point
    Besoin d'un musicien ? Ou d'un Homme au dessus des lois ! Rage pas de ma crinière tkt
  21. 1 point
    voici la version 0.4 ConanModManager0.4.zip
  22. 1 point
    Bonjour à tous Exilés ! Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre serveur PvP ConanExilesFrance fait peau neuve ! Le serveur a été wype afin de repartir sur de nouvelles bases ! Et ce n’est pas tout ! Pour célébrer la réouverture, l’expérience est multipliée par quatre jusqu’à dimanche dans la nuit ! Les joueurs profiterons également d’une semaine double exp jusqu’au 18/05 ! Bonne route Exilés ! Rendez-vous ce soir à 19h00 !
  23. 1 point
    Chapitre 3 : L'entrée chez les Valnéon Le destin avait finalement décidé de me jouer un tour encore, et les choses allaient encore bien changer pour moi. Je passais quelques jours au sein de la cabale noire, faction royale, avant d'apprendre une nouvelle effroyable. Je n'avais pas encore eu le temps de commencer à intriguer pour m'emparer du pouvoir, et ma position dans la cité était encore à définir, n'ayant pas encore rencontrer Essara, l'érudite royale. Cela eut lieu une nuit. On vint toquer à ma porte, le roi me cherchait et il désirait me parler. Je me hâtais de répondre à son appel et me précipitais au palais. Je ne vis pas l'homme que j'avais connu. Je vis un homme effondré, tenant un enfant dans ses bras et avec du sang sur lui. Balian me regardait, retenant ses larmes. Il m'expliqua que la reine Slaanesh venait de perdre la vie. Je compris par moi même que l'enfant en était la cause. Il me dit qu'il allait partir, loin de ces terres, et qu'il renvoyait tout son personnel, moi y compris. Il me donna donc comme dernière tâche d'aller informer les autres clans de ce qui venait de se passer, et ensuite d'en rejoindre un. J'étais abasourdis. En une nuit, bien des choses avaient eu lieu, et mes espoirs d'un jour poser mon fessier sur le trône s'estompaient. Je quittais la ville royale cette nuit là, avec les affaires qu'on m'avait donné récemment, ne laissant dernière moi que de l'amertume, celle d'une ambition brisée. J'avais décidé d'aller trouver les Valnéon, dont Essara faisait à présent partie. En tant qu'érudite, elle pourrait m'apporter bien des informations. De plus, la ville de Valnéon était proche de la ville royale. Je m'y rendais donc, et me présentant en tant qu'envoyée de Balian. On m'accueillit à bras ouverts. J'apprenais aux Valnéon les dernières nouvelles, Essara en tomba effondrée, elle qui aimait beaucoup Slaanesh. Le chef des Valnéon, Weaver, et son second, Lastor, me proposèrent d'entrer dans leur clan, moi, l'envoyée du roi. J'acceptais avec joie. Le chapitre se répéta à nouveau. On m'offrit une demeure, une belle et grande tour. On m'offrit des possessions, on m'offrit un poste d'érudit à la grande bibliothèque de Valnéon et j'en lisais rapidement les textes anciens. J'eus aussi de grandes discussions avec Essara sur les mystères de ces terres. Elle m'appris bien des choses. (SPOIL SUR LE LORE DU JEU). Le désert dans lequel nous vivions était autrefois peuplé d'anciens, des hommes serpents de 3 mètres de haut, vénérant Set. Les statues géantes parsemant ces terres les représentent. Les anciens, comme Essara les nommaient, pratiquaient l'esclavage, et un jour, leurs esclaves humains se révoltèrent et les anciens perdirent cette guerre. Le bracelet était porté par les humains afin de les empêcher de sortir cette vallée, leur faisant croire que le désert bordant les terres était infini, les emprisonnant à jamais. Celui qui osera retirer son bracelet sera mordu par celui ci, qui prendra la forme de deux serpents dorés, Set s'emparant des vies humaines. Set avait aussi un fort pouvoir sur ce désert. Vénéré par les anciens, il prit mal l'avènement des Hommes sur ces terres. Il ne se contenta pas du bracelet, il leur envoya aussi des tempêtes de sables virulentes, afin de détruire leurs civilisations. Avec le temps, ces tempêtes sont devenues incontrôlables, seules témoignages d'une grande magie emprisonnée dans ces terres depuis longtemps. Aujourd'hui, les tempêtes ont lieu plus ou moins fréquemment, et sont plus ou moins fortes. Viens ensuite un dernier élément : l'anneau de Set. Autrefois trouvée par un humain, il est aujourd'hui introuvable apparemment, mais conférerait un grand pouvoir à son porteur. A en croire Essara, chaque exilés se trouvant dans ces terres, elle, moi, étions là parce que quelqu'un l'avait voulu, parce qu'on nous avait envoyé afin de trouver l'anneau. Notre discussion, et les vérifications que je fis personnellement par la suite, me laissèrent perplexe et pleine de questions. (FIN DU SPOIL). J'allais apprendre bien d'autres secrets auprès des Valnéon. Je compris rapidement que ceux ci n'étaient pas tranquille. Un jour qu'Essara et moi étions partis visiter le temple d'Hanuman en ces terres, le dieu singe, un soit disant envoyé direct du dieu Crom en personne, vint voir le clan. J'ai longtemps eut du mal à le croire. Crom venait prévenir Weaver que Mitra, le dieu de la justice, était allait prévenir le conseil de Jade, un clan rival, d'un événement particulièrement important. Weaver n'eut d'autres choix que de me raconter l’événement dont il parlait, étant donné que je faisais parti du clan et que je ne quittais pas Essara d'une semelle. Quelques jours auparavant, Weaver et d'autres Valnéon avaient assassiné Kaofu, un membre du conseil de Jade. Ils l'avaient tué sur ordre du roi Balian, parce que Kaofu avait fait des attouchements à la reine Slaanesh lorsque celle ci fut capturée par la meute, les ennemies du roi. Elle avait par la suite reconnu son agresseur lors de l'enterrement d'un certain Papotar. Balian avait alors demandé à Weaver d'assassiner Kaofu pour prouver la loyauté des Valnéon au roi. Mitra apparu donc au conseil de Jade pour leur dire que le clan Valnéon avait tué Kaofu. Mitra ne défendait il pas la justice pourtant ? Le soir venant, nous devions partir en expédition, et on me dit de ne pas venir car on craignait des représailles du conseil. Je passais d'ailleurs de longues heures à m’entraîner à l'épée et à l'arc avec Lastor, grand guerrier du clan. Je restais donc à Valnéon lors de ces expéditions qui avaient pour but de découvrir d'autres secrets en ces terres. Par la suite, il n'y eut vraiment qu'un élément d'importance qui semble important à raconter. Weaver savait que le conseil de Jade liguait les clans contre nous, et partit voir les Canuts avec moi. Dralmek, ancien des Canuts, lui révéla que le conseil de Jade avait mis sa tête à prix.. Ils avaient aussi demandé aux Canuts de le tuer et il lui demanda donc des explications sur la mort de Kaofu car Coutance, une autre Canuts, était en couple avec lui. Weaver lui expliqua les raisons, et les Canuts nous crurent. Ils nous firent par ailleurs tellement confiance qu'ils nous montrèrent les sous sols de leur ville, leur marché d'esclaves. Ils étaient donc esclavagistes et pas uniquement marchands de tapis comme ils le disaient. Weaver et Dralmek parlèrent ensuite d'une possible unification de nos clans, puis nous rentrâmes à Valnéon. Sur la route, nous découvrîmes avec horreur qu'il ne restait que des ruines de la cité royale, comme si quelque chose l'avait détruite, nous ne comprîmes pas ce qui s'était passé. Les événements qui suivirent peu après furent bien sombres, et nul ne pouvaient les prévoir. Le destin, encore une fois, se jouait de moi, comme il s'amusait à le faire depuis ces derniers jours.
  24. 1 point
    Elle relève la tête, la bougie s'écoule doucement goutte de cire par gouttes de cire. Elle regarde par la fenêtre et soupire a nouveau, Mitrapolis, symbole de grandeur, pomme resplendissante dans la nuit. Un trognon mangé par des vers qui sont partis depuis peu de temps au final. Plus de consul, plus de chef de la garde... le sénat n'était plus grand chose. Le temps est venu de revenir à un autre système a quelque chose d'autres. Elle allait donc proposer des lois, une charte clair et plus en accord avec Mitra, sa vision de Mitra. La plume s'envola entre l'encrier et le parchemin : "Charte fondamental du territoire de Mitrapolis : Tous citoyens et travailleurs libres résidents sur le territoire de Mitrapolis à obligation d'apporter une contribution à la société 1) Le citoyen - Toutes personne de savoir et qui le souhaite peut prêter allégeance a Mitrapolis, aura un examen de savoir et de probité, quand il l'aura réussi il sera alors nommé citoyens, Dans le cas contraire il sera travailleur libre - Toutes personne citoyenne de Mitrapolis ou né de citoyenne as le droit au savoir - le savoir est la faculté de lire, écrire et compter. La bibliothèque de Mitrapolis lui sera alors ouverte - La probité est la capacité de faire abstraction de ses envies personnelles au profil du plus grand nombre - Toutes personnes citoyenne de Mitrapolis aura libre accès à la ville de Mitrapolis - Toutes personnes Citoyenne de Mitrapolis a un devoir de protection de la ville en temps de guerres - Toutes personnes citoyenne de Mitrapolis a un devoir de protection envers les autres citoyens de Mitrapolis - Chaque citoyen a le droit a la subsistance, il peut donc faire pousser, fabriquer et mettre en œuvre le nécessaire pour son propre bien, tout excèdent sera remis a la ville pour aider son prochain, chaque citoyen a le droit de demander des ressources et de l'aide pour ses propres besoin. - Une fois par Lune le Sénat élira un Primus, citoyen qui sera la parole de Mitrapolis pour les étrangers au territoire de la république et qui présidera les séances du Sénat. - une fois par Lune le sénat élira un justicar, citoyen en charge des loies et qui aura le droit de demander l'aide de la garde pour la faire respecter - Une fois par Lune le sénat élira un Mangone, qui sera charge de ternie les registres de commerces et de négocier au mieux les echanges de denrés avec les autres contré et groupes - une fois par Lune le sénat élira un Império, en charge des armées et de la garde - les éléctions n'aurons pas lieux en temps de guerre - Tout citoyen a le droit de demander un rassemblement du sénat pour les question suivantes : affaire interne concernant l'ensemble des citoyen, guerre, destitution du primus ou d'un des ministres, et cela même en temps de guerre. 2) Les esclaves : - Les esclaves devront être affranchis en travailleur libres et recevrons une education et un savoir si cela est leur choix. 3) les Travailleurs libres : - Les travailleurs libres non citoyens aurons le devoir de nommer un représentant au sénat qui parlera en leur nom et aura une voie egale a un citoyen - Les esclaves qui ne souhaitrons ni le savoir ni la résidence ou qui n'apporterons pas de contributions auront le devoir de quitter le territoire de Mitrapolis - Toutes personne ayant des travailleurs libres à son service leurs doit un logement décent et subsistance, il leur donnera aussi suffisament de repos pour le labeur dont ils ont la tâche - Tout travailleur libre a droit de porter réclamation a son représentant qui soumettra la plainte au sénat. 4) Le service militaire : - Le service est reservé aux citoyen et travailleur libres volontaires, La subsitstance leur sera alors assuré par la ville et ils auront obligation de patrouilles et de defense du territoire de Mitrapolis - En cas de guerre tout citoyens et travailleurs libre a le droit de protéction a Mitrapolis ou a un de ses avant postes, il a le devoir de défendre son territoire sous les ordres de l'imperio 5) Le Primus : Le primus est un citoyen qui est la parole de Mitrapolis pour les étrangers au territoire de la république Il présidera les séances du Sénat et gère les affaies interne a la ville, il organise les amnégement du territoir et représente la république aupres des dirigeants des autes peuples. Toutes ses affaires sont conduite depuis la deumeure consulaire mais n'est pas dans l'obligation d'y résider. Ses contributions courrantes sont geler le temps de son mandat 6) le justicar Le justicar est un citoyen en charge des lois Ils a pour devoir de faire respecter l'ordre et la justice a l'intérieur du territoire de Mitrapolis. il est aidé dans ce devoir par la garde il a le droit de vérifier que chaque citoyen établie bien ses devoirs de contributions, de respect des travailleurs libres. Ses sentences envers les travailleur libres sont immédiates, celles concernant les citoyen seront porter devant le sénat. Il enquête aussi sur toutes les affaires qui ont lieu sur le territoire de Mitrapolis, il aide les enquêteurs étrangers dans leurs investigations et a le droit de nommer des enquêteurs pour mener les affaires en dehors du territoire de Mitrapolis. 7) Le Mangone Le Mangone est en charge du commerce extérieur. Il tient les registres de commerces et de négocier au mieux les échanges de denrées avec les autres contré et groupes Il a le devoir de consultations aux citoyen et travailleurs pour connaitre les capacités réelles de production de la république 8) L'império : L Império, en charge des armées et de la garde, il organise avec les travailleurs libres et les citoyens les patrouilles dans le territoire de la république, il prend les autorisations de passage auprès du Primus, escorte les délégations étrangère et deviens chef de l'ensemble des citoyens qui défendent le territoire en temps de guerre. Il a un droit d'ordre sur la garde et un devoir de respect envers ceux-ci 9) La religion : La religion officielle de Mitrapolis est Mitra, sous toutes ses formes. Il est autorisé d'avoir la fois en un autre dieu tant que celle-ci ne contreviens pas aux devoir de citoyens. 10) les lois - Les travailleurs libre ont le devoir d'effectuer leur tâche au mieux de leur possibilité, dans le cas ou ils ne pourraient plus s'en acquitter leur contribution au territoire sera examiné par le Primus afin de leur en proposer une plus adapté a leur possibilité. - Un citoyen est libre d'avoir autant de travailleurs libre qu'il le désire, tant qu'il leur donne logement et subsistance, dans le cas où il serait abusif sur ses travailleurs libre le justicar peut le déposséder de ses biens et les remettre a la ville - un travailleur libre ne respectant pas le droit de subsistances des membres de la ville pourra être déposséder pour moitié de ses bien au profil de Mitrapolis - Un citoyen respectant pas le devoir de contribution pourra être déposséder de la moitié de ses bien par le justicar, l'affaire sera porté devant le sénat par celui-ci pour un jugement citoyen - Toute personnes n'appartenant pas a la république et n'ayant ni été invité ni guidé jusqu'a la demeures consulaire qui serais surpris dans l'enceinte de Mitrapolis pourra être mise en prison par la garde et aura des comptes a rendre au justicar" Edelween pose la plume et se lève, elle regarde par la fenêtre, la lumière du soleil se dessine sur les contours des montagnes éclairant la ville d'une lumière d'or éclatante. Non Mitrapolis et la république ne sont pas morts, mais la faire se relever sera long. Elle relis le parchemin, beaucoup de choses manques, mais il faut que les autre membres du sénat se prononces et apportent leur pierre a cette reconstructions, seul des fondations solides ferons un belle cité.
  25. 1 point
    • Les Avatars peuvent maintenant être endommagés. Chaque attaque contre un avatar va retirer du temps sur le Temps d’Invocation jusqu’à ce que l’avatar disparaisse. La quantité de temps retirée dépend des dégâts infligés. NOUVEAU CONTENU : • Ajout d’un nouveau type d’arme : Les orbes. Il y a quatre type d’orbes : feu, gaz, huile et eau. Les grenades peuvent être fabriquées dans un creuset par un esclave alchimiste. Les orbes créés des zones combinables entre différents type d’orbes avec une variété d’effet. Les orbes Demon-Fire (Feu) laissent une zone de feu sur le sol. Les orbes d’huile laissent une zone glissante sur le sol. Jeter un orbe d’huile sur une zone enflammée d’un orbe Feu crée une zone enflammée plus importante. Les orbes sont des outils de démolition niveau 1, mais peuvent être utilisés en combat pour faire des dégâts et contrôler la zone. • Ajout de la défense contre les Dieux. En Tier 3, les autels avec un Archiprêtre (Esclave niveau 3) peuvent utiliser un rituel qui crée une large zone de défense autour de l’autel. Tout les Dieux qui pénétreront dans la zone de défense seront foudroyés par la Furie Divine. Les projectiles sont bloqués par un petit bouclier qui recouvre l’autel. Le rituel de défense dure 36 heures. • Ajout d’un Pont-Levis. • Ajout d’un mur crénelé. • Ajout du chaudron de siège. Attaché à un mur crénelé. Les munitions sont le goudron. Accueille les attaquants avec du goudron bouillant. • Ajout d’élévateurs horizontale et verticale. Correction : • Les masses Yoggites ne donnent plus de Manifestation de Zèle dans l’inventaire des joueurs. • Mise à jour de nombreuses falaises, roches pour éviter que des pièces de constructions ne soient placés à l’intérieur. • Il n’est plus possible d’échapper au Mur Maudit en se déconnectant pendant l’animation de la mort. • Mise à jour des personnages et des textures pour que les joueurs ne puissent plus construire dans certaines falaises. Ajout d’un filtre sur le ping maximum. La fonctionnalité est activée par défaut sur les serveurs officiels. Sur serveur privé, les administrateurs peuvent désactiver la fonction dans les paramètres du serveur avec : MaxAllowedPing en mettant une valeur différente de 0. La valeur est le ping maximum autorisé. • Sur la carte s’affichera désormais les joueurs qui portent un jeton d’invocation de Dieu ainsi que le rituel de protection. • Il est maintenant possible de tirer à travers les ouvertures des fenêtres. • Les petit feu de camps nécessitent seulement 5 branches. • Le poids du cuir est maintenant plus équilibré par rapport aux autres ressources. • Les points d'impact sur les pièces de construction ont été considérablement augmentés. Les nouveaux Orbes remplissent la fonction des explosifs T1. Les jars explosives sont maintenant des explosifs T2. Mise à jour en combat : • Les attaques de base font moins de dégâts et ne consomment pas d'endurance. Les attaques chargées font relativement plus de dégâts, mais nécessitent plus d'endurance. Nous travaillons sur un correctif qui nous permettra d'ajouter un coût d'endurance plus élevé aux fortes attaques. • Les valeurs du poison ont étés mises à jour. Les armes possèdent maintenant une puissance de renversement selon le type d'arme. C'est à dire. Tous les masses ont la même puissance de renversement, quel que soit le niveau. Les attaques de marteau à deux mains font la même quantité de dégâts pour les attaques basiques et chargées. De plus, les attaques chargées vous renversent, sauf si vous portez un ensemble d'armures lourdes. Attendez-vous à de nouveaux changements dans les fonctions de l'arme et dans les valeurs ponctuelles, car nous continuons à travailler à ce sujet. • Les arbalètes ont plus de chances que les arcs de renverser. Les munitions existantes n’affectent pas le renversement. • Les armures ne protègent plus des dégâts de chute. Performances et correction technique : • La téléportation fonctionne correctement en jeu local. • Optimisation d’objets physique pour améliorer les performances du serveur. Correction de bug général et amélioration : • Les masses Yoggites ne donnent plus de Manifestation de Zèle dans l’inventaire des joueurs. • Mise à jour de nombreuses falaises, roches pour éviter que des pièces de constructions ne soient placés à l’intérieur. • Il n’est plus possible d’échapper au Mur Maudit en se déconnectant pendant l’animation de la mort. • Mise à jour des personnages et des textures pour que les joueurs ne puissent plus construire dans certaines falaises. • Les arcs Kyrkanian et Anciens ont maintenant la bonne recette. • Vous ne pouvez plus voir à travers les murs en regardant vers le bas dans une position de combat. • Mise à jour de la base de données des articles pour inclure des recettes et une nomination appropriée • Correction d'un bug où les joueurs pouvaient esquiver sans une direction spécifiée. • Ajout d'un son à l'appel d'Avatar • Le trophée du Rochegroin Royal est maintenant correctement nommé. • Correction d'un problème où le dernier oeuf Shaleback dans une pile ne se dégrade pas • Les pots explosifs ne devraient plus exploser lorsqu'ils sont supprimés avec la commande Shift + Delete administrateur. • La touche configurée pour activer le sprint générera une pile complète d'éléments dans le panneau d'administration • Ajout de boutons pour effacer les mots de passe du serveur et de l'administrateur • Correction d'une instance de NPC humains flottant dans l'air • Les Rochegroin Royal attaqueront de manière normale • Supprime certaines commandes DEV uniquement du panneau d'administration. • Le nom de la carte peut maintenant être spécifié lors de l'hébergement d'un jeu local. Sinon il sera par défaut ConanSandbox • PNJ mis à jour pour permettre d'abaisser le nombre d'erreurs lors de l’apparition des PNJ qui attaquent le joueur • Touts les objets plaçable qui ont un système d'activation / désactivation ont des sons de bouclage pour les états 'on'. Cependant, le son de quelqu'un qui travaille sur la machine ne s’active pas lorsque la machine est éteinte • Le texte sur les panneaux d'affichage ne doit plus nécessiter l'ouverture / arrêt de la connexion dans un seul joueur • Le mot de passe du serveur devrait maintenant persister lors de la poursuite du jeu en local • Tous les produits périssables avec taux de périssabilité devraient maintenant se détruire complètement et ne pas laisser le dernier élément de la pile. • Suppression du bouton "Inviter un ami" du menu principal car il ne fonctionnait pas correctement • Les tortues mortes-vivantes, les squelettes hommes lézards, les rois tortues et les bébé tortues devraient tous avoir des hitbox correctes maintenant • Le trébuchet détruit devrait maintenant donner le butin, peu importe comment il est détruit • Nombre de points de vie accrus sur divers objets plaçables • La bougie noire et le bout de bougie noire devraient maintenant avoir les icônes correctes Équilibrage et correction de Gameplay : Le creuset a été modifié, d'une machine combinée automatique à une station d'artisanat à base de recette. Il est devenus une station d'alchimie et ne peut plus être utilisés pour la cuisine. Les articles d'alchimie peuvent être crée en utilisant un creuset ou fabriqués par certaines recette. Amélioration de la navigation de la souris vers et depuis la grille de teinture. Les cobras et les Criquets donnent maintenant les glandes Toxine / Poison lorsqu'ils sont récoltées. Facilite la construction de fondations vers le haut et vers le bas des pentes. Il ne devrait plus être possible de placer des autels trop proches les uns des autres. Boîte de déclenchement abaissée pour les pièges, rendant plus difficile de les déclencher par des pièces de plafond. Les pièges à vapeur se déclenchent maintenant après un délai de 0,1 seconde, en baisse de 1 seconde. Les arcs Hyrkaniens impeccables et exceptionnels devraient maintenant faire plus de dégâts et avoir plus de durabilité que l'arceau de base, comme cela est prévu Ajout de l'ennemi de l'explosion explosive, qui peut être récolté pour une glande explosive Ajout des champignons, qui sont utilisés pour fabriquer des orbes de gaz Mise à jour de combat: Les dommages causés par les jarres explosives et les orbes de feu devraient maintenant vérifier la visibilité et ne causeront aucun dommage par les murs, à l'exception d'une petite quantité (5 points) de dégâts de choc pour détoner les autres pots dans le rayon de l'explosion. Améliorations audiovisuelles : Gamme mise à jour à laquelle les modèles à faible résolution sont affichés Des textures mises à jour sur le grand puits d'eau Mises à jour des textures sur les tapis Large et Stygian Physique mise à jour des crocodiles et des dragons Ajout d'un système pour tacher les vêtements lorsqu'ils se chevauchent Amélioration du bouclage du bouclier et du bruit de protection du bouclier L'ouverture et la fermeture des portes ne doivent plus être entendues à trop de distance Correction de visibilité / tugging bug lors de l'équipement de pièces d'armure lourde EXPLOIT FIX: mise à jour du joueur et de la collision de la texture pour empêcher les joueurs de construire à l'intérieur de certains murs de falaises. Notre avance audio ne vous parlera plus lorsque vous prenez des dégâts Texte et localisation : • Ajout de textes sur les nouveaux objets Problèmes connus : Les effets visuels du goudron du chaudron de siège sont encore en cours Le marteau de réparation affiche des bâtiments endommagés jusqu'à 5 mètres au lieu de 15 mètres en raison de la dégradation des performances. Nous travaillons sur une solution. Spammer des attaques de base déclenche parfois une forte attaque instantanée. C'est une question récurrente qui a été plus apparente avec la modification des coûts d'endurance. Nous travaillons sur une solution. Alt-tab hors du jeu puis placer les objets ne les afficheront pas comme visibles Annonce : Certains serveurs PVP Blitz sont modifiés avec des horaires de Raid. Il sera possible de Raid entre 17h00 et 23h59 les jours de la semaine. Et de 10h00 a 23h59 les week-end. Ces serveurs ont vu les avatars désactivés, mais avec la nouvelle défense des avatars, nous voulons les réactiver durant les périodes où il est possible de raid. Les serveurs concernés sont : • Official server #116 - Limited PvP Time • Official server #117 - Limited PvP Time • Official server #167 - Limited PvP Time • Official server #168 - Limited PvP Time • Official server #169 - Limited PvP Time • Official server #273 - Limited PvP Time PatchNote 27 traduit est proposé par @Kaylli et @SoAp_GaMeR, un grand merci à eux deux !
  26. 1 point
    Maghok et la vallée du Styx “Pour avoir volé un noble dans une ruelle, Mitra me pardonnera”. Après l’esclavage, la servitude, c’était la liberté dans les terres hyboriennes d’Aquilonie. Maghok le marchand, Maghok l’esclave, le sous homme, le vagabond, le mercenaire. Il n’avait pas choisi sa destinée, lui qui enfant se voyait déjà à dos de chameau porter fièrement le foulard des Maghansù, arpentant les territoires de Shem et ses alentours pour commercer de la soie et du minerai. Mais après un long exil, il était chez lui. Il avait été si impressionné par le culte de Mitra qui prônait la liberté et l’égalité qu’il finissait presque par en oublier les dieux shemites et le dieu cimmérien. Arrivé à la fin de son exil, il était de retour chez lui. Mais que restait-il du Shem qu’il connaissait et qu’il avait été forcé à abandonner il y a plus de dix ans ? Les Maghansù n’étaient plus, il n’était qu’un étranger dans ses terres natales. Il reprit peu à peu le culte d’Ishtar, Ptéor, Astorèth et Anu, mais préserva sa foi envers Mitra et sa forte espérance en la liberté et l’égalité. Il ne volait plus, il ne s’enrôlait plus au plus offrant, il partageait son pain et ne combattait que pour des causes justes à ses yeux. Avant la fin, il alla même jusqu’à commercer à nouveau. Mais la fin de quoi ? La fin de ce qu’il jugeait comme la vie véritable, la vie libre. Sa première erreur fut de vendre de la soie à des marchands qui par la force lui prirent sa soie mais aussi tous ses biens jusqu’à sa fidèle épée qu’il avait volé au cimmérien avant de fuire leurs terres. Il marche une nuit et une journée jusqu’à trouver une petite ville fortifiée. Là, sans rien à vendre, il ne pouvait ni manger, ni boire, et ne trouvant aucun lieu de culte accueillant, il décida de dormir à l’abri dans une ruelle abandonnée. Des pas légers accompagnés de cliquetis réveillèrent Maghok, un homme richement vêtu s’engouffra dans la ruelle où il dormait comme un va nu pied à même le sol. Maghok pensa alors : “Pour avoir volé un noble dans une ruelle, Mitra me pardonnera”. “Mitra préfère donc les riches aux pauvres” C’est pour avoir volé un noble dans cette petite ville commerçantes qu’il risquait la mort. Il avait dépensé sa bourse dans une auberge, bière, femmes et hommes chantant autour de lui. Il s’était aussi abandonné aux bras de quelques hommes et femmes dans une sensualité et une passion digne des plus grands rituels d’Ishtar. C’est ainsi qu’à son réveil, la tête vidé de tout son contenu par l’alcool et remplacé par une douleur au moindre son qui l’entourait qu’il constata une place de village bien remplie, une foule criant à la mort pour le voleur. Il chuchota et fut entendu par son juge : “Mitra préfère donc les riches aux pauvres”. Celui-ci ria et se retourna vers la foule : “Afin de rembourser le noble, nous vendons ce pauvre bougre à ses esclavagistes”. La foule semblait encore plus en colère comme emporté par ce besoin de sang que certains hommes et femmes ont pour se venger de leurs propres conditions. Emporté par ce groupe aux dagues portant la marque de Set, Maghok, impuissant, se laissa emporter loin de Shem. “Bienvenu à Mitrapolis” Le réveil difficile, les bras ligotés à une croix, les jambes pendantes, un désert inconnu s’ouvrait à ses yeux, après une heure à implorer Ishtar et Mitra et il s’évanouit. A son réveil, plus de croix, juste une gourde et un journal non loin de là. La liberté ? Enfin ? Il constata aussi un bracelet inquiétant sur son bras, il tenta de le retirer mais une force étrange lui fit comprendre que s’il retirait le bracelet, il y laisserait la vie. Il prit la gourde parti vers des montagnes non loin de là. La verdure apparut peu à peu jusqu’à ce qu’il tombe sur de petits diables aux visages monstrueux. Il affronta les créatures à mains nues lui laissant de graves blessures sur les bras et le torse. Il vit au loin un grand cours d’eau et décida d’y aller, évitant le contact avec d’énormes tortures qui semblaient protéger leurs petits. Là bas, il découvrit une petite bâtisse avec un petit feu de camp. Il frappa à la porte mais personne ne lui ouvrit. Il décida alors de laver ses plaies et de préparer des outils et une arme avec les branches et les pierres qui l’entouraient. Il fallait manger, il alla couper du bois puis il tua une grande tortue pour se nourrir. Il se rendit compte que leur lenteur au combat lui permettrait de manger à sa faim. Après une nuit passée à attendre à la petite maison en pierre, il décida de suivre le cours d’eau dans l’espoir de trouver quelqu’un. C’est là qu’il découvrit une belle bâtisse, un comptoir de commerce. Mais là non plus, personne. Après un peu d’attente et quelques recherches, il trouva un panneau indiquant le chemin à suivre pour aller dans la ville de Mitrapolis. Ce nom lui redonna espoir. Le chemin fut périlleux mais il arriva enfin aux portes de ladite Mitrapolis. Un énorme cor se trouvait là, il y sonna et s'assit. Après quelques heures d’attentes une vieille femme lui ouvrit la porte : “Bienvenu à Mitrapolis”.
  27. 1 point
  28. 1 point
  29. 1 point
    PAR CROM ! Guerrières farouches et Barbares furieux, fidèles de CROM, vous faites partie du domaine des forts ! Voici les règles que vous devez suivre ! (Au 27 Mai 2017) https://docs.google.com/document/d/1zv4Ve8ynCSHdYVNFF5p1v9kAK2ujePdNWwDU8dNWjsY/edit?usp=sharing
  30. 1 point
    Selon ce qui passera au sénat, faîtes en ensuite un écrit et donnez le au staff, afin qu'il vous dise si ya des trucs qui sont pas possibles. Là à vue d'œil je vois aucuns soucis et je trouve les idées géniales.
  31. 1 point
    V 1.8.2 du 24/05/2017 * Ajout d'un nouveau Tier ( Le tier du bois ) pour l'instant " Fondation en bois, Mur en bois, Fenêtre en bois, Encadrement en Bois et toit en bois ". * Ajout d'une scierie avec la possibilité de faire tout les éléments du tier bois, des barricades en bois et d'autres objets dans l'avenir. *Nouvelles recettes. *Divers Correctifs.
  32. 1 point
    Bonjour Peuple de Mitrapolis, J'écris à tous cette missive, pour me présenter... Je suis Horus prêtre de Mitra je reviens d'un voyage dans une grotte ou j'ai pu être en communion avec Mitra, une grotte sombre, noire, enfin une belle grotte avec de la roche. Mitra communique avec moi même et j'entends ça parole, je tiendrais donc une messe chaque semaine dans le temple. Les messes de Mitra vous permettront également de lui poser vos questions, et ainsi à la prochaine messe je pourrais vous donner sa réponse. Les messes de Mitra me permettront également de vous faire savoir les attentes de notre Dieu en matière d'offrrande pour ainsi, si elles sont respecter, connaitre l'âge d'or pour Mitrapolis. D'autre part je me tiens à votre disposition dans le Temple pour vous écouter et vous donner les conseils de Mitra, vos confidances resteront entre les murs du temple de Mitra. J'espère pouvoir retranscrire les histoires de notre Dieu à tous les mitraïtes. De plus c'est avec inquiétude que je demande également à tout notre peuple d'enquêter sur la disparition de notre consul, et également de croire en notre cause en ces temps troubles. Horus, Votre prêtre
  33. 1 point
    Je propose sur la base de ton travail quelques modifications et plusieurs ajouts. Statut des personnes parcourant les terres de Mitra Métiers Tous Survivaliste (tous) : hachette, pioche, épée, masse une et deux mains, couteau, paillasses, torches, coffre enbois, construction T1, habits en fibre, ficelle, autel de mitra, ambroisie, petit feu de camp, bouclier en bois. Majeur Forgeron : fourneaux, forge, armes, renforts. Charpentier : charpenterie, bois façonné, meubles, objets en bois. Armurier : armures et boucliers. Alchimiste : chaudron à creuset, tout ce qui est autorisé de faire dans un chaudron à creuset. Maçon : construction T2. Prêtre : tout les temples et tout les objets pouvant être créés dans les temples. Samaritain : roues d'esclaves, liens en fibre, massue. Les roues sont renommées "roue de remise en forme :P". Secondaire Tailleur : armurerie, vêtements, coussins, tapis, tapisseries. Chasseur : charpenterie, arcs, flèches, têtes d'animaux encadrées. Tavernier : tous les feux de camps. Tanneur : tannerie. Exception Soldat : un soldat doit être déclaré auprès du sénateur. Il devra alors arrêter l'un de ses métiers (qu'il reprendra automatiquement s'il n'est plus soldat). Donne accès aux postes de Main de Mitra et commandant ainsi que leurs sous métiers. Tout homme libre et grades supérieurs a le droit à un métier majeur et un métier secondaire ou deux métiers secondaires. Homme libre (les esclaves sont automatiquement des hommes libres) Toute personne arrivant dans les terres de Mitrapolis et souhaitant y habiter. Il doit se présenter à Mitrapolis pour être recensé (déclarez le nom, le métier), et devra rapidement montrer où il souhaite construire sa maison. Droits : -Autorisation d'entrer à Mitrapolis. -Construction d'une maison avec taille de fondation. -Loin de la capitale : 12. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Faubourg de Mitrapolis : 9. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Capitale : interdit, (peut se voir affecté un appartement taille 6) -Porter les couleurs de Mitra. -Peuvent élir un représentant au sénat (doit être un homme libre et non un citoyen). -Peut être employé d'un artisan de Mitrapolis et l'aider (aura droit à un appartement en ville). Devoirs : -Faire des dons au temple de Mitra. -Se rendre en ville pour échanger des ressources ou s'il n'y a personne, aider selon votre métier. -Mettre son nom devant la porte de sa maison avec la mention Homme libre. Citoyen Tout homme libre peut devenir citoyen s'il réussit un test de savoir lors d'une séance au sénat (en début de séance). Droits : -Autorisation d'entrer à Mitrapolis. -Votes au sénat. -Peut donner sa voix à un autre citoyen de Mitrapolis pour le sénat. -Construction d'une maison avec taille de fondation. -Loin de la capitale : 16. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Faubourg de Mitrapolis :12. Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit. -Capitale : 9, Hauteur 2 ou 1 s'il y a un toit.(peut se voir affecté un appartement taille 6) -Peut s'ajouter aux listes d'élections pour tous les grades de citoyen. Devoirs : -Faire des dons au temple de Mitra. -Se rendre en ville pour échanger des ressources ou s'il n'y a personne, aider selon votre métier. -Mettre son nom devant la porte de sa maison avec la mention citoyen. -Doit accueillir les nouveaux arrivant et envoyer un message au sénateur pour qu'il l'ajoute au registre (nom, métier). Postes de Mitrapolis Tout les postes sont obligatoirement pour les citoyens uniquement sauf pour le représentant des hommes libres. A noter qu'il est obligatoire d'avoir les postes suivants : sénateur, commandant. Le sénateur -Elu une fois toute les deux semaines. -Préside les séances du sénat. -Se doit de recueillir toutes les demandes des citoyens et du représentant des hommes libres qui seront à voter lors de la séance du sénat. -Doit tenir à jour le registre de la population (google doc). -Représentant de Mitrapolis et de ses terres auprès des autres factions. -A le droit a un bureau et se doit d'avoir une maison dans la ville (maison de citoyen). -Le sénateur reste un citoyen comme les autres et garde ses droits et devoirs de citoyen, sauf s'ils sont militaires. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : administrateur Le sénateur peut choisir des administrateurs pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. La main de Mitra -Elu une fois toute les deux semaines. -Doit faire respecter les lois. -Enquête sur les affaires criminelles du territoire. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : gardien de la paix La main de Mitra peut choisir des gardiens de la paix pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. Le haut commerçant -Elu une fois toute les deux semaines. -En charge des échanges externes. -En interne, peut être mandaté pour fournir des équipements à un citoyen, il ira alors se charger de voir les artisans concernés et prendre les équipements nécessaires. -Peut se faire aider par tout autre citoyen dans ses tâches. Sous grade : commerçant. Le haut commerçant peut choisir des commerçants pour l'aider dans sa tâche. Non soumis au registre sauf pour les soldats qui doivent prévenir de leur affectation. Le commandant -Elu une fois toute les deux semaines. -Uniquement pour les soldats. -Gère, la garde, demande aux maçons la construction des postes de gardes, gère les patrouilles et les armées en tant de guerre. Gère les grades de son armées. Sous grade : Guerrier. Le commandant peut choisir des guerriers parmis les soldats citoyens pour l'aider dans sa tâche. Nécessite d'être soldat. Soumis au registre. L'archiprêtre -Gère les samaritains. -Gère le temple. -Gère les ofrandes. -Se doit d'organiser des fêtes religieuses. Sous grade : Prêtre. Aide l'archiprêtre dans ses tâches. Règles de la ville de Mitrapolis Première enceinte (centre, lieu RP) T2 Sénat : rien. Bureau du sénateur : taille 4x4 maximum. Entreport des reliques : coffres. Deuxième enceinte (moitié de la banlieu, artisanat) T2 Forge : au moins trois fourneaux et deux forges. Tannerie : au moins deux tanneries. Armurerie : au moins une armurerie. Tailleur : rien. Alchimiste : au moins un chaudron à creuset. Charpenterie : au moins un atelier. Maçon : rien. Troisième enceinte (moitié de la banlieu, lieu RP) T2 Maisons des citoyens : voir la description des citoyens pour la taille des maisons. Caserne : au moins un dortoire et une chambre (max 3x3) pour le commandant. Temple : un temple. Bibliothèque : rien. Hotel des hommes libres : sorte de hlm avec plein de chambres 2x3. Taverne : déco et feux. Faubourg (autour de la ville) T1 Auberge : doit avoir au moins six chambres pour les voyageurs. Doit avoir au moins un feu de camp (de n'importe quel type). Dispensaire : roues, puit, feux, lits. Maisons des hommes libres : voir la description des hommes libres pour la taille des maisons. Maison de commerce : rien. Règles des terres de Mitrapolis Postes de garde : Chaque province doit avoir un poste de garde (taille 9 maximum, hauteur de trois maximum) et peut être équipé d'hommes libres. Ne pas oublier de mettre au moins un feu de camp, un coffre et une couchette pas homme libre. Le commandant doit décider des emplacements. Entrepôts : Chaque province peut avoir un lieu de stockage, taille 2x2 avec coffres. Ne pas oublier de les vider ! Le haut commerçant doit décider des emplacements. Maisons : si vous avez une maison en dehors de mitrapolis et ses faubourgs, vous avez le droit à un appartement dans l'hotel des hommes libres en tant que citoyen ou homme libre. Attention, si vous avez une maison dans Mitrapolis et ses faubourgs, vous ne pouvez plus avoir d'autres maisons. Lieux rp Dans chaque province peut être construit des lieux rp, soumis au sénat et uniqueent par des citoyens. Constructions Toute personne peut construire en T1 mais évoluer en T2 nécessite la présence d'un maçon. Celui-ci peut faire des réserves de pièces T2 pour que les joueurs puissent construire en T2. Essayez quand même de faire appel à eux si vous le pouvez, si ils sont maçon, c'est qu'ils aiment construire ! Artisans Tous les artisans se doivent de faire un maximum de ressources de son métier en avance. Un charpentier absent et on ne peut plus avoir de lit ! Essayez d'avoir une avance importante en TOUT ! Le forgeron doit avoir des épées larges en fer en stock autant que des falcatas. En cas d'absence trop longue d'un artisan, essayez de le remplacer temporairement de votre propre chef en lançant des productions pour les autres.
  34. 1 point
    V 1.8.2 du 23/05/2017 *Ajout de 4 types de pelouses, *Correctifs divers, *Désormais aucune collision avec la pelouse et les plantes !