Aller au contenu

CONAN EXILES FRANCE –ENVIE DE JOUER ?

Envie de jouer sur un serveur privé ou ceux de notre communauté ? c'est par ici !
Voir les serveurs FR

CONAN EXILES FRANCE –rejoint TSB !

ConanExilesFrance rejoint l'association 1901 TSB !
Lire le sujet
News
  • News
  • Funcom, Salut tout le monde! Nous savons qu'il y a eu un problème avec les plantages de serveur récemment. Cela sera corrigé prochainement !
Shepard

JOURNAL DES DÉVELOPPEURS, ÉPISODE 11 : RELIGION ET AVATARS DANS CONAN EXILES

Recommended Posts

Yog-Avatar2_1080.jpg

Le monde que Robert E. Howard a créé pour son plus célèbre héros, Conan le barbare, n’avait rien d’un univers de fantasy classique dans lequel les dieux du bien affrontent éternellement ceux du mal.

Le mal existe certes en Hyboria, cela ne fait aucun doute, tant le continent grouille de créatures anciennes particulièrement malfaisantes et de démons aux motivations inavouables. En revanche, y trouve-t-on également des divinités du bien ? C’est nettement moins sûr.

Conan Exiles vous offre la possibilité de vénérer un dieu et de gagner sa faveur. Vous pouvez choisir le dieu que vous voulez ou n’en prier aucun, comme vous préférez. Au début de l’accès anticipé, vous aurez le choix entre Crom, Mitra, Yog et Set.

Vous sélectionnez l’un de ces dieux lors de la création de votre personnage, et si votre choix se porte sur Mitra, Yog ou Set, vous commencerez le jeu avec les connaissances de base d’un acolyte de sa religion.

 

Mitra, dieu des Hyboriens, est le défenseur de tout ce qui est bon et juste, mais ses fidèles font parfois des excès de zèle, déterminés qu’ils sont à étendre son culte au monde entier, au détriment de tous les autres. Les disciples de Mitra ont la faculté de créer des statues, armes et vêtements sacrés, dont le symbole béni du phénix.

Set, le Dieu Serpent, n’aime rien tant que les sacrifices rituels d’humains sur ses autels ensanglantés. Ses fidèles reçoivent des pouvoirs qui correspondent à son affinité pour les reptiles, à savoir une protection contre le poison et la capacité de transformer les serpents en flèches.

Yog, le Seigneur des Demeures Vides, exige de ses disciples qu’ils mangent de la chair humaine purifiée à l’aide des rites appropriés. En échange, il leur offre armes et armures bénies.

Crom observe le monde depuis le sommet de sa montagne, mais sans jamais répondre aux prières ni accepter qu’on le vénère. Si vous le choisissez comme dieu au début du jeu, vous ne gagnerez pas des connaissances d’acolyte. C’est donc le dieu à prendre si vous ne souhaitez pas utiliser le système de religions de Conan Exiles.

 

Gagnez la faveur des dieux

Altar-of-Set1_1080-1.jpg


Le savoir acquis en suivant l’un des trois autres dieux vous conférera certains avantages. Dès le début, vous pourrez construire un autel à votre divinité, ce qui vous permettra de fabriquer votre artefact religieux et d’accéder à des recettes extrêmement utiles.

On gagne la faveur de chaque dieu de manière différente, même si le procédé est similaire. Lorsque vous tuez d’autres joueurs ou des PNJ humains, utilisez votre artefact religieux sur leur cadavre.

Si vous vénérez Set, servez-vous de votre poignard rituel pour extraire le cœur de votre victime et le sacrifier sur votre autel. Si vous êtes un disciple de Yog, votre tranchoir vous permettra de récolter de la chair humaine en bon état afin de la faire cuire dans la fosse de Yog. Et enfin, si vous avez choisi le culte de Mitra, utilisez votre ankh pour purifier l’âme de votre adversaire vaincu et apporter son essence à votre autel.

L’autel de chaque dieu peut avoir trois niveaux de puissance différents, et il vous faudra gagner la faveur de votre dieu à de nombreuses reprises pour améliorer le vôtre. Vous devrez également progresser dans les rangs du clergé pour avoir accès aux différents types d’autels.

 

Chaque niveau d’autel débloque de nouvelles recettes, comme par exemple des armes religieuses particulièrement puissantes ou des aliments extrêmement nourrissants. Mais, comme vous le verrez, atteindre le plus haut niveau possible pour votre autel nécessitera des efforts très importants, aussi ne saurions-nous trop vous recommander de constituer un clan avec d’autres joueurs. Ainsi, vous pourrez tous œuvrer de sorte à gagner la faveur de votre dieu.

Il est également bon de noter que tous les membres du clan n’ont pas besoin de dépenser des points de connaissance pour apprendre des recettes religieuses. En effet, un seul joueur peut tout à fait fabriquer tous les objets et artefacts religieux nécessaires pour l’ensemble des membres du clan.

Il est aussi possible de vénérer plusieurs dieux au sein d’un même clan et de chercher à gagner la faveur de plusieurs d’entre eux. Mais sachez toutefois que les dieux sont extrêmement jaloux et qu’ils ne supportent pas que leur autel soit placé près d’un autre, aussi devrez-vous sans doute défendre une zone assez étendue si vous avez l’intention de vénérer plusieurs divinités.

LES AVATARS

La récompense ultime quand on vénère un dieu, c’est la possibilité d’appeler son avatar. Ces mastodontes sont l’incarnation physique des divinités, capables d’apparaître sur terre pendant quelques instants. Dans Conan Exiles, ils constituent également l’arme absolue pour qui souhaite écraser ses ennemis. Leurs attaques incroyablement puissantes peuvent tout broyer, et nul mur, bâtiment ou forteresse ne peut leur résister. Notez qu’il existe un paramètre de serveur permettant de désactiver les avatars, si vous préférez jouer dans un monde où il n’est pas possible de les appeler.

Mais même si la puissance d’un avatar est colossale, l’effort exigé pour l’appeler est lui aussi énorme. Non seulement devez-vous posséder un autel de niveau trois, mais il vous faut également avoir asservi un grand prêtre de votre religion. Vous verrez qu’il s’agit là de tâches monumentales, surtout lorsque vous saurez que tous les efforts consentis sont consommés lors de l’invocation de l’avatar.

Pendant que vous accomplissez l’incantation qui appelle l’avatar, vous êtes vulnérable aux attaques ennemies. De plus, il est extrêmement facile de vous repérer, une colonne de lumière apparaissant tout autour de vous. Si vous vous faites tuer avant que l’avatar n’apparaisse (et l’incantation est assez longue), vous aurez fait tout cela pour rien, alors, prenez vos précautions et entourez-vous d’alliés capables de vous protéger.

Une fois l’avatar appelé, vous pouvez le contrôler. Celui de Mitra est un gigantesque colosse de bronze, celui de Set, un serpent monstrueux, et celui de Yog, une immense abomination issue d’un autre monde.

Lorsque vous jouez l’avatar, vous y voyez au travers de ses yeux, alors, mieux vaut ne pas avoir le vertige ! Vos adversaires sont aussi minuscules que des insectes, et même leurs plus grandes réalisations sont insignifiantes. Pour les détruire, il vous suffit de marcher dessus ou de faire appel à la magie surpuissante de votre dieu.

Mais n’allez pas vous croire invincible pour autant, car votre corps humain est, lui, on ne peut plus vulnérable à l’intérieur du cercle d’invocation signalé par la colonne de lumière. Si vous vous faites tuer alors que vous contrôlez l’avatar, celui-ci disparaît instantanément. Et même s’il ne vous arrive rien, vous ne pourrez le contrôler que pendant quelques instants, alors, planifiez bien votre action et essayez d’accomplir l’incantation le plus près possible de l’ennemi que vous cherchez à broyer.

Les dieux de Conan Exiles exigent de grands sacrifices, mais gagner leur faveur permet de prétendre à la récompense ultime.

 

avatar_of_yog.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×